Le préaccord dans le secteur du commerce d'alimentation approuvé par syndicats et patronat

© Belga - Virginie Lefour

22 nov. 2021 à 18:01Temps de lecture1 min
Par Belga

Les magasins ne doivent plus craindre d'accuser des rayons vides à cause de dépôts bloqués. Syndicats et employeurs ont signé lundi un accord social pour les travailleurs des commerces d'alimentation, a affirmé Kris Vanautgaerden, du syndicat chrétien ACV Voeding en Diensten (pendant flamand de la CSC Alimentation).

Un accord préliminaire avait déjà été signé il y a une dizaine de jours. Ce lundi, les syndicats et les employeurs ont donné leur feu vert définitif.

La commission paritaire des travailleurs du commerce alimentaire (cp 119) comprend un groupe diversifié de 35.000 travailleurs. Il s'agit du personnel des dépôts des grandes chaînes de supermarchés, mais aussi des travailleurs des petites entreprises telles que les épiceries locales ou les bouchers.

Plus de crainte pour l'approvisionnement des magasins

Les syndicats avaient menacé de prendre des mesures et averti que cela pourrait également mettre en péril l'approvisionnement des magasins. Cette menace a maintenant définitivement été levée.

Selon l'accord préliminaire, les travailleurs concernés bénéficieront de l'augmentation salariale maximale de 0,4 %, avec effet rétroactif au début de 2021. Il existe également des accords sur une prime corona qui variera de 200 à 500 euros. Et dans les entreprises, des efforts seront fournis pour un travail plus soutenable. Les accords antérieurs sur le Régime de Chômage avec Complément d'entreprise (RCC, l'ancienne pension anticipée), le crédit-temps et l'emploi de fin de carrière seront prolongés.

 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous