RTBFPasser au contenu

Littérature

"Le Premier accroc", un roman qui décrit l’adolescence avec justesse, signé Nathalie Nottet

L'Incontournable de Lucile Poulain

"Le Premier accroc" de Nathalie Nottet

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Elsa paraît avoir 1000 ans à seulement 17 ans. Elle est la troisième d’une sororie impressionnante de sept filles. Coincée entre l’aînée et la cadette, elle est celle qu’on nomme "la silencieuse" à la maison et celle qu’on brime à l’école. Un peu moins jolie que ses sœurs mais pas plus laide qu’une autre fille, Elsa rêve de l’ailleurs et de ne plus avoir cette boule au ventre qu’elle ressent constamment. Ainsi, elle rêve de quitter cet endroit maudit dans lequel elle a grandi pour connaître la fraîcheur et la liberté des rues de Paris. Elsa ressent le besoin de cracher sa lassitude, son mépris, sa colère pour le monde et sa mère qui ne dit rien face à l’infidélité de son père. Elle fait hurler les mots contre l’existence et contre un secret qui devient trop lourd à porter. Le 3 décembre 1976, Elsa décide de prendre en mains son destin et décide de quitter son village pour la grande ville…

A travers son premier roman "Le Premier accroc"(Les plumes du coq – Weyrich), l’auteure belge Nathalie Nottet glisse de nombreuses petites éclaircies dans cette petite épopée ordinaire qui raconte avec beaucoup de justesse les sentiments que l’on peut ressentir quand on a 17 ans.

Première de couverture du roman "Le Premier accroc" de Nathalie Nottet.
Première de couverture du roman "Le Premier accroc" de Nathalie Nottet. Weyrich Editions

Sur le même sujet

14 mars 2022 à 09:09
4 min
11 mars 2022 à 10:59
2 min

Articles recommandés pour vous