Belgique

Le premier critère d'un jeune pour postuler à un emploi spécifique ? Son accessibilité

19 sept. 2022 à 08:08 - mise à jour 19 sept. 2022 à 10:29Temps de lecture2 min
Par Jean-François Noulet

Qu’est-ce qui motive les jeunes à postuler auprès d’une entreprise ou pour un poste spécifique ? C’est l’objet de l’enquête que le Forem a réalisée auprès des jeunes, alors que chaque année, environ 30.000 jeunes de moins de 25 ans franchissent les portes du Forem, l’Office wallon de la formation professionnelle et de l’emploi, pour s’inscrire comme demandeur d’emploi.

C’est dans ce contexte que le Forem a réalisé une enquête auprès des jeunes pour savoir ce qui les motive à répondre à certaines offres plutôt qu’à d’autres. Des employeurs ont également été invités à partager ce qu’ils regardent en priorité en analysant une candidature. En mettant en lumière ces éléments, le Forem souhaite aider les candidats et les employeurs à mieux se trouver.

L’accessibilité de l’entreprise est une priorité pour les jeunes

Plus de 1100 jeunes de moins de 30 ans ont répondu à cette enquête portant sur leurs attentes par rapport à un employeur. Dans l’enquête, plusieurs critères ont été proposés aux jeunes et il leur a été demandé de leur attribuer un score.

C’est l’accès au travail qui obtient le score le plus important, 8,4/10.

Trois autres critères atteignent ou dépassent la barre de 8/10. Il s’agit de l’ambiance de travail (8,3), les valeurs humaines de l’entreprise (8,3) et la solidité/stabilité de l’entreprise (8).

Les perspectives salariales (7,7) n’occupent que la 5e position. Elles sont toutefois davantage plébiscitées par les répondants de 24 ans et plus et occupent une importance plus grande dans des perspectives à moyen terme. Les opportunités d’avancement au sein de l’entreprise (7,6) complètent le top 6.

Au-delà des atouts des entreprises, les jeunes répondants sont aussi attentifs aux conditions propres aux postes qui les intéressent. Lorsqu’on leur demande ce qui les motive à se porter candidat à une fonction spécifique, trois éléments ressortent : le fait que le contrat soit à durée indéterminée (8,2), la possibilité de se former (8,2), le contenu de la fonction (7,7).

Ce que les jeunes demandeurs d’emploi désirent dans 5 ans

Il a aussi été demandé aux jeunes demandeurs d’emploi quelles étaient leurs aspirations professionnelles dans les cinq ans à venir. Plus pragmatiques, un quart des répondants souhaiteraient avoir à moyen terme une bonne situation financière. Un jeune sur 5 désirerait être passionné par son travail, tandis qu’un peu plus de 10% voudraient avoir une situation professionnelle stable. Multiplier les expériences professionnelles et occuper un poste à responsabilité ne sont des priorités que pour respectivement 5,4% et 3,1% des jeunes.

Les compétences restent la priorité des entreprises

Le Forem a aussi enquêté du côté des entreprises. Plus de 6 entreprises ayant répondu à l’enquête sur 10 ont indiqué avoir recruté un jeune de moins de 30 ans sortant des études lors des 12 derniers mois.

A quoi les entreprises sont-elles attentives dans une candidature d’un jeune sortant de l’école ? Les compétences de la personne qui postule arrivent en première position. C’est le cas de 26% des 514 employeurs interrogés. Se renseigner sur l’entreprise et le poste plaît particulièrement aux employeurs, de même que la personnalisation du CV et de la lettre de motivation. Ces deux propositions récoltent toutes deux 22% des votes. La clarté du CV et l’orthographe obtiennent respectivement 19% et 11%.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous