L'info culturelle

« Le Procès », le cauchemar de Franz Kafka sur le grand plateau du Théâtre des Martyrs

© Hubert Amiel

Le Théâtre des Martyrs ouvre sa saison avec un monument de la littérature. Adapté et mis en scène par Hélène Theunissen, " Le Procès " de Franz Kafka retrace la descente aux enfers de Joseph K. - un personnage égaré dans le dédale de la machine judiciaire. "Le Procès" est un spectacle de la cie Théâtre en Liberté. Représentations jusqu’au 7 octobre au Théâtre des Martyrs à Bruxelles.

Cette ouverture de saison est marquée par une triste actualité ; la disparition récente de Daniel Scahaise. Tour à tour comédien, régisseur, scénographe et metteur en scène, Daniel Scahaise aura dirigé le Théâtre de la Place des Martyrs pendant 17 ans avant de passer le flambeau à Philippe Sireuil en 2015.

Daniel Scahaise avait rassemblé autour de lui une troupe de comédiens; La compagnie Théâtre en Liberté qui avait fait du Théâtre des Martyrs un lieu de résidence. Les acteurs sont sur le grand plateau. Le spectacle " Le Procès " lui est dédié.

« Le procès » : un cauchemar judiciaire

Œuvre posthume, éditée pour la première fois en 1925, " Le procès " a été écrit dix ans plus tôt. Franz Kafka retrace dans ces pages, les mésaventures de Joseph K., un personnage arrêté sans raison et qui s’enfonce dans le dédale de la machine judiciaire.

Treize acteurs traversent les pages du roman inachevé. Cahier après cahier, le public assiste à la longue et lente descente aux enfers du personnage. La mise en scène d’Hélène Theunissen oscille entre le jeu et la narration. Les acteurs de Théâtre en Liberté endossent, tour à tour, le rôle de narrateur et accompagnent Joseph K. (Bernard Gahide) depuis sa première mise en accusation jusqu'au moment de son exécution – ne lui laissant aucune porte de sortie.

" Je ne voulais pas faire du procès une pièce de théâtre. Je voulais garder la construction romanesque. Tous les dialogues que vous avez entendus ce soir sont des dialogues écrits par Kafka. J’ai butiné les parties littéraires, les parties narratives et je les ai tricotés avec les dialogues existants. "

Hélène Theunissen au micro de François Caudron

Hélène Theunissen, "Le Procès" de Kafka au Th. des Martyrs

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Le cauchemar est amplifié par l’utilisation de la vidéo qui dessine les visages des acteurs en gros plan sur le décor et accentue le sentiment d’enfermement. " Le Procès " de Franz Kafka, jusqu’au 7 octobre au Théâtre des Martyrs.

Loading...

Sur le même sujet

Au Théâtre des Martyrs, Europe Connexion : "On veille sur l’avenir de votre monde"

Théâtre

Articles recommandés pour vous