RTBFPasser au contenu
Rechercher

Vivacité

Le prochain James Bond pourrait être… non-binaire selon la productrice de la franchise

14 déc. 2021 à 15:25Temps de lecture2 min
Par François Saint-Amand

Interrogée par le podcast Girls On Film, Barbara Broccoli, productrice historique de la franchise James Bond, ne s’oppose pas à l’idée de voir un acteur masculin camper le rôle d’un agent 007 non-binaire.

No Time To Die, 25e volet de la saga sur le plus célèbre agent secret britannique, est sorti fin septembre. Très attendu par les fans, il a réalisé un démarrage historique au Royaume-Uni.

Le film a néanmoins rencontré un certain scepticisme chez les fans, dernier volet dans lequel tournait Daniel Craig, cinq fois interprète de James Bond depuis 2006.

Depuis la création du personnage dans les romans de Ian Fleming, l’agent 007 a toujours accumulé les caractéristiques de l’homme 'viril'. Il a été imaginé et interprété comme un homme macho, drôle, fort, et au charme irrésistible pour les femmes. On le constate dans les premiers films avec Sean Connery dans la peau de l’agent au service secret de Sa Majesté, mais aussi avec ses successeurs : George Lazenby, Roger Moore, Timothy Dalton, Pierce Brosnan et donc Daniel Craig.

Cette vision primitive et archaïque a cependant été atténuée dans No Time To Die où l’on découvre un héros plus humain et tendre. Et la production pourrait encore aller plus loin pour le prochain volet, afin de coller au plus près de l’évolution des mentalités. Une personne non-binaire pourrait en effet jouer le rôle de James Bond.

Un James Bond non-binaire

Les rumeurs sur le prochain acteur, ou la prochaine actrice, qui reprendra le matricule 007 circulent abondamment.

Interrogée par le podcast Girs On Film, Barbara Broccoli, la productrice historique de la saga James Bond, a laissé entendre que la prochaine personne qui succédera à Daniel Craig "devrait être un homme britannique, quelle que soit son ethnie ou sa race".

Ces propos corroborent ceux lâchés au Hollywood Reporter quelques jours plus tôt : "Je pense que ce sera un homme parce que je ne pense pas qu’une femme devrait jouer James Bond. Je crois qu’il faut créer des personnages pour les femmes et pas seulement que les femmes jouent des rôles d’hommes. Je ne pense pas qu’il y ait assez de grands rôles pour les femmes, et c’est très important pour moi que nous fassions des films pour les femmes sur les femmes".

Amenée à s’expliquer davantage sur cette affirmation par la journaliste du podcast Anna Smith, elle a précisé qu’elle était ouverte à ce que James Bond soit désormais une personne non-binaire, c’est-à-dire quelqu’un qui s’identifie ni comme un homme, ni comme une femme. "Pourquoi pas ? Je pense que c’est ouvert au débat. Il faut juste trouver le bon acteur".

L’actu people, ça se passe sur VivaCité

Pour plus d’actu people, rendez-vous tous les jours dans Le 8/9 sur VivaCité et sur la Une ainsi que dans La Récré de Midi de 12h à 13h sur VivaCité et en replay sur Auvio.

Sur le même sujet

George Lazenby, visage oublié mais sensible de James Bond dans 'Au service secret de Sa Majesté'

C'est génial

La Colombie reconnaît le genre "non-binaire" sur ses documents d'identité

Monde

Articles recommandés pour vous