Le PTB opposé au doublement du budget des cabinets par le gouvernement De Croo

Les cabinets du gouvernement De Croo peuvent compter au total 838 collaborateurs, soit 69 de plus que sous le gouvernement Michel.
27 nov. 2020 à 14:04Temps de lecture2 min
Par Belga

Le PTB s'est insurgé contre le projet qu'il prête au gouvernement fédéral de doubler le budget de ses cabinets en se fondant sur des documents publiés jeudi soir sur le site de la Chambre et une demande d'ajustement des douzièmes provisoires pour les mois de novembre et décembre.

"Le gouvernement a tendance à créer toujours plus de cabinets ministériels, alors que, d'autre part, il sabre dans les budgets, par exemple, de la lutte contre la fraude fiscale. Ils coupent dans tous les services, mais pour leurs propres cabinets, il ne semble pas y avoir de limite", a affirmé le chef de groupe PTB à la Chambre, Raoul Hedebouw, dans un communiqué publié avant la tenue d'une commission des Finances dans l'après-midi.

De 8,5 à 16,4 millions

Selon le député communiste, le gouvernement double le budget pour les ministres et les secrétaires d'État, le faisant passer de 8,5 millions d'euros à 16,4 millions d'euros - un montant qui inclut également le commissariat corona du gouvernement fédéral.

Les cabinets du gouvernement De Croo peuvent compter au total 838 collaborateurs, soit 69 de plus que sous le gouvernement Michel, qui avait fixé la limite à 769.

En commission Finances de la Chambre, le PTB Marco Van Hees a réclamé un report de l'examen du texte, critiquant le fait que le projet de loi avait été inscrit à l'ordre du jour dès le lendemain de sa publication sur le site de la Chambre. "Il faut un peu plus de temps pour l'analyser, surtout qu'il s'agit un texte qui vise à augmenter les montants des cabinets ministériels", a-t-il fait valoir.

Le député s'est attiré les foudres de la majorité. "M. Van Hees est d'une mauvaise foi crasse", s'est emporté le chef de groupe MR Benoît Piedboeuf. "Il s'est déjà répandu dans la presse tableaux à l'appui pour critiquer ce projet. C'est totalement déplacé". "Je ne suis pas dupe", a renchéri Ahmed Laaouej (PS). "Ce laps de temps est demandé pour organiser un foin politico-médiatique alors qu'il s'agit juste de donner des moyens de fonctionnement à un gouvernement qui s'installe. Certains demandent juste de gagner du temps pour faire du foin médiatique."

La secrétaire d'Etat au Budget Eva De Bleeker (Open Vld) ne s'est pas opposée au report. Un consensus s'est finalement dégagé pour examiner le texte la semaine prochaine.

Articles recommandés pour vous