RTBFPasser au contenu
Rechercher

L'info culturelle

Le quatuor Modigliani interprète Schubert : une intégrale par thème chez Mirare

09 juin 2022 à 14:15Temps de lecture1 min
Par Nicolas Blanmont

Même s’ils représentent un corpus à peu près équivalent, les quatuors à cordes de Schubert ne se divisent pas, comme ceux de Beethoven, en trois périodes cohérentes et à peu près égales. On sépare éventuellement les onze quatuors " de jeunesse ", composés entre 1811 et 1816, des quatre derniers (ose-t-on parler de maturité pour un compositeur décédé à 31 ans ?), écrits entre 1820 et 1826.

Pour leur très belle intégrale publiée chez Mirare, les musiciens du quatuor Modigliani ont donc eu la bonne idée de regrouper les œuvres par thématique : cinq CD de trois quatuors chacun, qui s’intitulent Harmonie (les quatuors 1, 4 et 13), Art du chant (2, 6 et 10), Classicisme (3,8 et 11), Etats d’âme (5, 9 et 14 – le fameux La jeune fille et la mort) et enfin Clair-Obscur (12, 7 et 15). Une approche qui fait sens et qui, bien mieux qu’une simple lecture chronologique, permet de créer des ponts entre des quatuors dont les deux tiers restent rarement donnés.

Avec l’entente parfaite qui règne entre Amaury Coeytaux et Loïc Rio (violons), Laurent Marfaing (alto) et François Kieffer (violoncelle), avec l’équilibre qu’ils cultivent et avec aussi ce sens de la pudeur qui caractérise leurs interprétations, on tient ici une intégrale de référence d’un corpus mal connu d’un compositeur majeur.

Articles recommandés pour vous