Patrimoine

Le rakugo, performance humoristique japonaise, gagne en popularité

Selon une enquête de Hapiken datant de 2015, 26,4% des Japonais ont déjà assisté à une représentation.

© Photographie posztos / Shutterstock

04 mars 2022 à 09:11Temps de lecture1 min
Par AFP

De plus en plus reconnu à l’international, le rakugo, performance humoristique traditionnelle, est un art incontournable au Japon. A travers plusieurs personnages, les artistes racontent des histoires populaires et comiques. Jadis réservé aux hommes, le rakugo fait actuellement parler de lui grâce à des comédiennes remarquées pour leur talent.

Non, ce n’est pas vraiment du stand-up, mais le rakugo s’en approche fortement. C’est une forme de spectacle humoristique traditionnel au Japon. Les artistes, appelés "rakugoka", montent seuls sur scène vêtus d’un kimono et racontent des histoires intemporelles ainsi que des contes classiques de l’histoire japonaise. Littéralement, "rakugo" signifie "la parole qui a une chute".

Assis sur un coussin durant toute la performance, les conteurs n’utilisent aucun décor. Seuls un mouchoir, un éventail et la parole comptent. Et comme dans un seul-en-scène, le rakugoka incarne plusieurs personnages pour faire du récit une narration dramatique enrobée de jeux de mots et calembours.

Très répandu au Japon depuis l’époque d’Edo (1600-1868 environ), le rakugo s’impose encore aujourd’hui comme un art très populaire. Chaque jour des spectacles sont proposés à Tokyo, Osaka et d’autres villes du Japon.

Selon une enquête de Hapiken datant de 2015, 26,4% des Japonais ont déjà assisté à une représentation.

Un art plus accessible pour les femmes

Peu connu en dehors du Japon, le rakugo commence malgré tout à gagner en popularité à l’international ces dernières années. Oui, à en croire

"J’ai reçu de nombreux courriels et messages de groupes, d’écoles et de particuliers en dehors du Japon qui s’intéressent au rakugo. Le rakugo est de plus en plus connu", déclare la rakugoka Diane Kichijitsu dans une interview au Japan Times.

En décembre 2021, le monde du rakugo a même connu une petite révolution puisque la comédienne japonaise Niyo Katsur a été récompensée du prestigieux prix NHK du meilleur jeune artiste de rakugo. Une première pour un art longtemps réservé aux hommes.

Sur le même sujet

La passion des trains nippons et ses dérives

Patrimoine

A la découverte des musiques traditionnelles d’Océanie, du corroboree à la musique maori

Murmures du monde

Articles recommandés pour vous