Culture Club

Le rap est-il homophobe ?

© Lil Nas X

Angèle, Hoshi, Eddy De Pretto, Suzane ou encore Pomme, de plus en plus d’artistes assument fièrement leur coming out à travers leur chanson, leurs concerts ou leurs réseaux sociaux. Pourtant, il existe de nombreux milieux où il est encore difficile d’assumer son homosexualité, comme celui du rap, on en parle dans Culture Club.

Né dans les années 70, dans les ghettos noirs américains, le rap est un style musical de révolte et de contestation. C’est l’avènement du gangsta rap qui va apporter le côté hyper viril et macho de ce style musical. Filles, argent, alcool, bagarre, insultes et propos homophobes. Le milieu du rap met en avant la virilité de ses artistes en dénigrant l’homosexualité. Le mot " pédé " et ses variants, sont souvent utilisés pour diminuer la virilité de quelqu’un. Ils sont utilisés comme synonymes de traître ou de lâche. Ils ne visent pas directement la communauté LGBTQI +, pour la plupart des rappeurs c’est juste une vanne. Ce genre de propos reste de l’homophobie. De nombreux rappeurs tiennent aussi des propos homophobes dans leurs paroles. En 2000, Eminem sort Criminal dans lequel il dit : " Hate fags ? The answer’s yes ", " détester les pédés ? La réponse est oui ", il continue son rap avec " Homophobic ? Nah, you’re just heterophobic ", " Homophobe ? Non, tu es juste hétérophobe ". Au cours de sa carrière, plusieurs de ses titres vont faire polémiques à cause du contenu haineux envers la communauté LGBTQI +. L’artiste va se justifier à de nombreuses reprises en expliquant que pour lui ces mots, ces paroles ne doivent pas sonner comme une insulte contre les homosexuels, car il ne les emploie pas de manière homophobe. En 2018, Eminem sort Fall dirigé contre le rappeur Tyler, The Creator qui est gay, dans lequel il dit : " Tyler create nothin’, I see why you called yourself a faggot, bitch. ", " Tyler n’invente rien, je vois pourquoi tu te surnommes pédé, salope ". De nombreux internautes et artistes vont critiquer ces propos haineux et homophobes. Eminem va s’excuser publiquement dans une interview donnée au rappeur et journaliste Sway, il explique qu’il souhaitait blesser Tyler et qu’au passage il a blessé de nombreuses autres personnes.

Loading...

►►► À lire aussi : Angèle, Hoshi, Eddy de Pretto… La nouvelle scène qui envoie balader les normes sexuelles et de genre


Eminem n’est pas le seul à écrire des paroles homophobes ou à tenir des propos haineux dans des interviews. La liste est longue, du côté des rappeurs américains Big Daddy Kane, 50 Cent, Ice Cube, Tha Lox et du côté français Sexion d’Assaut, Koba LaD, Ideal J, Rohff, etc. Parmi ces rappeurs, certains se sont excusés depuis et ont changé leurs discours… Les choses changent peu à peu avec des rappeurs comme Macklemore et son titre Same Love sorti en 2012, dans lequel il soutient la légalisation du mariage pour tous durant la campagne pour le référendum 74 de l’État de Washington. Il parle aussi de l’homophobie dans le hip-hop. En France, Nekfeu rappe : "Si t’es homophobe, c’est que tu juges, force à mes LGBT" dans son titre Menteur Menteur.

Loading...

 

Lil Nas X

Loading...

 

Le coming out d’artistes comme Lil Nas X fait aussi changer les mentalités au sein du rap. En 2019, le rappeur révélé sur Tik Tok grâce à sa chanson Old Town Road, fait son coming out sur Twitter et explique son parcours dans la chanson C7osure. L’artiste de 22 ans enchaîne les succès, son premier titre Old Town Road est resté à la tête du Billboard Hot 100 pendant 19 semaines. Il n’hésite pas à parler de son homosexualité comme dans son titre Montero et le clip qui l’accompagne. On voit le rappeur aller en enfer sur une barre de pole dance, car il a cédé à la tentation, celle d’aimer un autre homme. Lil Nas X s’impose tel qu’il est et s’affranchit des codes du vieux rap, comme d’autres avant lui.

 

Marine parle dans le Trottoir de ces artistes qui ont fait leur coming out et elle tente de comprendre comment ils participent à faire évoluer les mentalités.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous