Le recours au travail intérimaire renoue avec son niveau d'avant la pandémie

Le recours au travail intérimaire renoue avec son niveau d'avant la pandémie. Photo d'illustration

© Getty Images

29 nov. 2021 à 12:20Temps de lecture1 min
Par Belga

Le nombre d'heures d'intérim prestées a augmenté de 1,82% en octobre par rapport à septembre. Cette hausse résulte d'une évolution positive tant dans le segment ouvrier (+3,09%) que dans celui employé (+0,17%).

Par rapport à octobre 2019, soit avant la crise sanitaire, l'activité intérimaire est en hausse de 0,55%. C'est la première fois depuis le début de la pandémie que le secteur enregistre de meilleurs chiffres qu'au cours du même mois deux ans auparavant, fait savoir lundi la fédération des prestataires de services RH, Federgon.


►►► À lire : Pourquoi les matériaux de construction augmentent-ils autant ?


Par rapport au mois d'octobre de l'année précédente, le secteur de l'intérim affiche une hausse de 9,29%. Ce chiffre résulte d'une augmentation de 12,11% dans le segment des ouvriers, et de 5,51% dans le segment des employés. 

L'indice Federgon a atteint 106,90 points en octobre contre 104,99 points le mois précédent. Cet indice rend compte du niveau de l'activité au cours du mois étudié par rapport au mois de janvier 2007 (base 100), en chiffres désaisonnalisés.

Sur le même sujet

Accord sur une limitation du nombre de contrats journaliers dans le secteur intérimaire

Belgique

Certificat médical, assurance hospitalisation : un projet d'accord sectoriel a été conclu pour le travail intérimaire

Belgique

Articles recommandés pour vous