Regions Liège

Le retour des drogueries, des magasins écolo avant l’heure

La droguerie Sapiens Sapiens est installée depuis quatre ans rue du Pont, à Liège.

© RTBF - Estelle Falzone

08 févr. 2022 à 07:36Temps de lecture2 min
Par Estelle Falzone

Bicarbonate de soude, acide citrique, savon d'Alep... Si aujourd’hui, ils peuvent s’acheter facilement en ligne, il y a encore quelques années, ces produits n’étaient trouvables que dans les drogueries. Ces magasins généraux étaient très populaires au siècle dernier, avant de disparaitre un peu plus au fil des décennies.

Ces dernières années, les drogueries, ou du moins des magasins dont le concept s’en rapproche, fleurissent à nouveau dans les quartiers branchés de toutes les grandes villes.

De la qualité et de l’esthétisme

C’est le cas à Liège. Installée depuis quatre ans rue du Pont, la droguerie moderne Sapiens Sapiens est tenue par un couple, Sylvie et Emanuele. Loin du bazar des drogueries traditionnelles, Sapiens Sapiens s’inscrit dans une tendance esthétique, qui attire l’œil, et la clientèle jeune, comme l’explique la gérante, Sylvie Reversez: "Je vois arriver des jeunes étudiants intéressés par la démarche zéro déchet et le circuit court". Le signe, d’après elle, que les habitudes de consommation sont en train de changer. Elle ajoute: "Il y a beaucoup de gens qui veulent se lancer dans ces projets, et c’est bien. Mais je pense que cela prendra encore un peu temps avant que ces magasins soient stables financièrement."

Sylvie et Emanuele de Sapiens Sapiens.
Sylvie et Emanuele de Sapiens Sapiens. © M.T.

Pratique, utile et beau, c’est le principe de cette droguerie, qui propose avant tout des articles de qualité avec un côté rétro. "Un des objets fétiches du magasin, c’est la cafetière italienne. Niveau madeleine de Proust, on ne fait pas mieux. En plus, c’est un objet increvable, qui va très bien avec la philosophie du magasin", confie Sylvie Reversez.

A côté des articles iconiques, comme une agrafeuse sans plastique et dont le design n’a pas changé depuis les années 40, ou des ustensiles de cuisine produits en France, il y a aussi des objets plus à la mode comme des gourdes, du savon solide ou des sacs réutilisables.

La dernière droguerie traditionnelle de Liège

Située au même endroit depuis cent ans (rue Saint Gilles), la droguerie Shopping Home a vu passer des générations de Liégeois.
Située au même endroit depuis cent ans (rue Saint Gilles), la droguerie Shopping Home a vu passer des générations de Liégeois. © RTBF - Estelle Falzone

Dans la dernière droguerie traditionnelle de Liège, les articles sont entreposés à l'ancienne, du sol au plafond sur chaque centimètre carré. Cette fois, les habitués des drogueries y trouveront tout ce dont ils ont besoin: des ampoules à la peinture en passant par les produits d’entretien, la spécialité de l’établissement.

Située au même endroit depuis cent ans (rue Saint Gilles), cette droguerie a vu passer des générations de Liégeois, séduits par des produits parfois plus chers mais durables et écologiques. "Les jeunes couples, qui achètent une maison par exemple, vont faire attention à ce qu’ils utilisent. On va éviter le silicone ou les produits qui abiment les matériaux, et parfois cela coûte un peu plus cher", explique Michel Maraga, gérant de Shopping Home.

Michel Maraga, le gérant de Shopping Home.
Michel Maraga, le gérant de Shopping Home. © RTBF - Estelle Falzone

Comme chez Sapiens Sapiens, Michel Maraga travaille autant qu’il peut avec des artisans, et avec des fournisseurs locaux autant qu’il le peut. Ce qu’il privilégie avant tout, c’est le conseil: "Nous formons nos vendeuses pour qu’elles puissent discuter un maximum avec les clients. C’est ce qui fait notre renommée". Le contact social, c’est une caractéristique inhérente aux drogueries de manière générale. "Par contre, je vois beaucoup de clients venir demander un conseil, ne rien acheter et puis acheter le produit en ligne. Nous voyons cela de plus en plus", déplore le gérant.

Articles recommandés pour vous