Accueil

Le rorqual remis à l'eau cette nuit dans le Finistère pourrait s'échouer à nouveau

Le rorqual échoué sur la plage de Ploéven ce lundi 19 septembre

© Sea Sheperd France

20 sept. 2022 à 10:05 - mise à jour 20 sept. 2022 à 11:34Temps de lecture2 min
Par Aline Delvoye
Loading...

"Miraculeux !!! Le rorqual est reparti !!"  Ce sont les mots de l’organisation Sea Shepard France. Ils ont été publiés dans la nuit de lundi à mardi pour annoncer la bonne nouvelle. Depuis plusieurs heures, quelques dizaines de bénévoles tentaient de remettre à la mer un jeune rorqual de 12 mètres de long. Celui-ci, s’était échoué lundi sur une plage de Ploéven dans le Finistère.
 

Toujours pas sauvé

Ce midi nous apprenons, par Sea Sepherd France, que le rorqual se trouve toujours en eaux peu profondes. Il est très affaibli et menace de s'échouer à nouveau sur une autre plage. L'association le surveille et tente de lui venir en aide.

Mobilisation

Une poignée de bénévoles ainsi que l’organisation Sea Sepherd s’étaient émus du sort de l’animal. Ses chances de survies étaient minces mais "il n’avait pas de signe de blessures, il est juste maigre", avait indiqué Bernard Martin, bénévole du Réseau national d’échouages (RNE), travaillant en coordination avec l’Observatoire Pélagis.

Sea Sheperd France s’était rendu sur place ce lundi après-midi. L’association affirme avoir été maintenue à distance par les autorités dans un premier temps. Une tentative de remorquage avait alors échoué lors de la marée haute en début d’après-midi.

Puis avec l’aide du parc naturel marin d’Iroise, Sea Sepherd France a pu organiser des premiers soins. Il fallait d’abord l’hydrater et protéger sa peau du soleil avec des draps mouillés. Ensuite, à l’aide de simples pelles, deux bénévoles ont creusé un sillon pour tenter de soulager la baleine de son poids et lui permettre de repartir vers la mer.

Loading...
Loading...

Finalement un appel a été lancé pour obtenir une tractopelle. C’est à l’aide des deux engins qu’une tranchée a pu être creusée. Au milieu de la nuit, à marée haute, mais avec un coefficient très faible, une quinzaine de personnes ont aidé le rorqual à retourner à l’eau sans moyen de tractage mécanique. Un véritable miracle.

Loading...
Loading...
Loading...

La baleine avait été découverte lundi matin par des promeneuses.

"Ça faisait au moins trois semaines qu’elle était dans la baie" de Douarnenez, a estimé Jean-Luc Hubert, adjoint au maire de Ploéven.

A cette heure, on ignore encore où elle se trouve précisement et si elle est définitivement tirée d'affaire. 

Troisième échouage

Il s’agit du troisième échouage de rorqual en trois semaines sur les côtes du Finistère.

Deux rorquals se sont échoués à quelques jours d’intervalle dans le Finistère, sur l’île de Sein, le 2 septembre et sur une plage de Tréguennec dans la baie d’Audierne, le 10 septembre. Aucun n’a survécu.

L’un d’entre eux a été autopsié pour comprendre les causes de l’échouage. Ces cétacés peuvent mourir notamment de collision avec un navire, de maladies ou en absorbant des déchets plastiques ou des produits polluants.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Deux orques s’échouent aux Pays-Bas

Monde Europe

Articles recommandés pour vous