Le Royaume-Uni ouvre une enquête après un piratage visant l'armée

Close up of woman's hand typing on computer keyboard in the dark, working late on laptop at home

© 2021 Yiu Yu Hoi

26 avr. 2022 à 08:54Temps de lecture1 min
Par Belga

Le gouvernement britannique a ouvert une enquête au sujet d'un piratage qui selon le tabloïd Daily Mail a permis d'accéder à l'identité d'une centaine de recrues potentielles de l'armée britannique, possiblement au profit de la Russie, a annoncé mardi un secrétaire d'Etat.

Selon le Daily Mail, l'identité de 124 candidats souhaitant rejoindre l'armée a été découverte de manière illégale.

"Je sais que mon collègue Leo Docherty", sous-secrétaire d'Etat à la Défense "qui s'occupe du recrutement, a demandé un passage en revue urgent de la sécurité de notre système informatique", a déclaré le secrétaire d'Etat aux Forces armées James Heappey, sur les ondes de la radio LBC.

Cyberattaques massives contre les alliés de l'Ukraine

"Ca semble une cible de renseignement très étrange, étant donné qu'elle viserait des soldats nouvellement formés", a-t-il ajouté, "j'aurais pensé que le Kremlin aurait des cibles en matière de renseignement plus élevées que ça".

Cette affaire survient alors que les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l'Australie, le Canada et la Nouvelle-Zélande, qui forment l'alliance "Five Eyes", ont averti récemment que leurs services de renseignement disposaient d'informations selon lesquelles la Russie s'apprêtait à lancer des cyberattaques massives contre les alliés de l'Ukraine.

Sur le même sujet

Des hackers russes seraient à l’origine d’une fuite d’emails de partisans du Brexit

Monde Europe

Les géants de la tech s'allient pour se débarrasser des mots de passe

Sciences et Techno

Articles recommandés pour vous