RTBFPasser au contenu
Rechercher

La Une

Le rugby est mis à l’honneur par des pointures de cette discipline dans le film "Le fils à Jo"

Le rugby est mis à l’honneur par des pointures de cette discipline dans le film “Le fils à Jo”
18 août 2020 à 12:14Temps de lecture1 min
Par Anaïs Pletinckx

Le rugby n’est pas présenté en haut niveau dans cette histoire mais les personnes gravitant autour sont des professionnels ou des passionnés de cette discipline.

Ce film parle d’un père prêt à tout pour que son fils soit champion de rugby comme lui. L’histoire montre cette discipline à sa plus simple expression. Ce sont des enfants, dans un village qui vont constituer une équipe. C’est le personnage de Gérard Lanvin qui prend cette initiative contre la volonté de son fils.

Le fils à Jo 2011/

Pour le réaliser, Philippe Guillard s’est entouré d’hommes marquants dans ce sport

Le réalisateur lui-même est un ancien champion de rugby et journaliste sportif. "Le fis à Jo" est son premier long métrage.

Par contre, le jeune comédien qui interprète le fils à Jo n’avait jamais pratiqué ce sport. C’est un ex-joueur du racing, Philippe Daubas, qui lui a appris les gestes de base.

Gérard Lanvin est lui aussi un passionné de cette discipline sportive. Il a commencé le rugby à Franconville pendant 7 ans pour ensuite passer 3 ans dans un club sponsorisé par Les Galeries Lafayette.

Pompom dans “Le fils à Jo” est interprété par Vincent Moscato, un ancien joueur international de rugby. Il s’est reconverti comme commentateur sportif à la radio et comme comédien. Pour Allo Ciné, il nous parle de son personnage : "A la première lecture, c’est vrai, il m’a rappelé quelques mecs qu’on rencontre parfois surtout dans les petits clubs. Ceux qui viennent couper les citrons pour la mi-temps, qui s’occupent de porter les ballons, de ramasser les maillots. Des types gentils, hommes à tout faire, toujours prêts à rendre service. Mon Pompon est un mélange de tous ces caractères".

Le fils à Jo 2011/

Ce film sincère qui traite de la paternité vous donne rendez-vous ce dimanche 23 août à 20h55 sur La Une.  

Articles recommandés pour vous