Le Salon mondial du mobile démarre à Barcelone, sous haute surveillance sanitaire

© Tous droits réservés

Le Salon mondial du mobile (MWC) a débuté lundi à Barcelone, devenant l’un des premiers grands événements professionnels mondiaux à reprendre physiquement depuis le début de la pandémie de Covid-19, même si son format a été réduit.

Le MWC, événement phare des nouvelles technologies qui a lieu habituellement fin février, a été décalé du 28 juin au 1er juillet en raison de la pandémie et conçu sur un mode hybride, alliant conférences virtuelles et stands installés dans le palais des congrès de Barcelone.

Les participants devront porter en permanence un masque FFP2 à sécurité renforcée, remplir chaque matin une attestation sur l’honneur certifiant qu’ils n’ont aucun symptôme de la maladie et circuler dans les allées selon un sens prédéfini.

L’édition 2021 sera très allégée par l’absence physique de nombreux grands fabricants, après l’annulation de la précédente édition, intervenue juste avant les grands confinements mondiaux du printemps 2020.

Le coréen Samsung, le finlandais Nokia, le suédois Ericsson, les américains Google et Facebook ne seront présents que par écrans interposés, par peur de la contagion.

Le chinois Huawei, cible de sanctions américaines qui plombent ses ventes, sera le plus grand groupe présent physiquement, aux côtés des opérateurs télécoms comme Orange ou Telefonica.

Contrairement aux années précédentes, aucun fabricant majeur n’a annoncé la présentation d’un nouveau téléphone à Barcelone, même si quelques petites sociétés chinoises et européennes devraient dévoiler de nouveaux appareils.

 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous