Le Scan

Le Scan : les emballages alimentaires sont-ils toxiques ?

Le Scan : les emballages alimentaires sont-ils toxiques ?
04 janv. 2021 à 18:30Temps de lecture2 min
Par Elisa Siderius et Sébastien Giron

Les repas de fêtes sont finis, et vos sacs-poubelles ne savent plus où donner de la tête. Entre emballages plastiques, cartons, canettes et conserves, le tri est facilement fait, mais ce que vous ne savez peut-être pas, c’est que tous ces déchets gardent un point commun : ils contiendraient, à en croire plusieurs ONG, des produits toxiques pour la santé. Des substances chimiques dangereuses qui passeraient des emballages aux aliments, puis des aliments à nos organismes. Le Scan a tenu à vérifier.

Ces produits viendraient des emballages de pizza, de chips ou encore des canettes
Ces produits viendraient des emballages de pizza, de chips ou encore des canettes RTBF

Le risque du Bisphénal A

Un test urinaire plus tard, et les premiers résultats sont clairs : notre urine contient bien une longue liste des substances qu’Alfred Bernard, toxicologue, juge "problématiques". Certes, leur quantité n’est pas inquiétante, mais "il ne faut pas oublier qu’on a affaire à des perturbateurs endocriniens. Comme le Bisphénol A, une substance qui est associée dans certaines études chez l’enfant et chez la femme enceinte à des effets délétères."

Une ligne des résultats ci-dessous inquiète tout particulièrement le toxicologue, celle qui indique "BPA", pour le Bisphénol A. Notre valeur de 5.05 est plutôt proche des 7.40 de la colonne de droite. Cette colonne équivaut à une moyenne globale, mais Alfred Bernard prévient que "selon certaines études, avec de telles valeurs, on a un risque accru de développer un cancer de la prostate".

A gauche, nos résultats ; à droite, la moyenne de 95% de la population testée
A gauche, nos résultats ; à droite, la moyenne de 95% de la population testée RTBF

"Plus de contrôles"

On a donc trouvé dans notre urine des traces de produits toxiques. Et notre cas n’est pas isolé à en croire l’organisation Zero Waste Europe. Elle a effectué plus de 50 tests, dans 6 pays européens, avec à chaque fois, des quantités non négligeables de produits chimiques dangereux retrouvées "malgré les différences de pays, d’âge, de rythme alimentaire et de rythme de vie", explique Justine Maillot, la chargée de campagne de l’ONG.

Ces produits, l’ONG explique qu’on les retrouve aussi dans la fabrication d’emballages alimentaires de toutes sortes. Le lien de cause à effet semble évidemment, même si Justine Maillot sait qu’il est "impossible d’être certains que cela vient uniquement des emballages". Voilà pourquoi Zero Waste Europe, ainsi que d’autres ONG, demandent plus de contrôles et de réglementations dans la chaîne de fabrication des emballages alimentaires.

D’autant que, le toxicologue Alfred Bernard le rappelle, des alternatives moins dangereuses existent.

Les emballages alimentaires sont-ils toxiques ?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Pollution : un bioplastique qui imite la feuille de lotus pour remplacer les emballages ?

Environnement

Verre ou plastique, quelle bouteille est la plus verte ?

Le Scan

Articles recommandés pour vous