RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

Le secteur touristique manque de bras : étudiants et travailleurs saisonniers recherchés

Tourisme : le secteur manque de bras

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Avis aux étudiants et travailleurs qui souhaitent travailler cet été : une pénurie de personnel menace la saison touristique.

Maëlle Jourdan, 18 ans, a trouvé un job d'étudiante pour 3 mois dans un centre de vacances à Vielsalm. Elle est logée dans un chalet avec d'autres travailleurs saisonniers. Sa formation en hôtellerie fait d'elle une étudiante jobiste très recherchée, que son employeur à tout intérêt à chouchouter.

Je suis nourrie et blanchie.

"J'ai mon cottage, explique cette jeune française. Je suis nourrie et blanchie. Je peux aussi profiter de la piscine et des activités avec des réductions. Vu que j'habite loin d'ici, c'est très intéressant".

Maëlle a trouvé un job d'étudiante pour 3 mois dans un centre de vacances à Vielsalm.
Maëlle a trouvé un job d'étudiante pour 3 mois dans un centre de vacances à Vielsalm. RTBF

Avantager le personnel pour l'attirer ?

Dans ce centre de vacance, on recherche toujours des étudiant pour l'été mais aussi une petite dizaine de travailleurs saisonniers. Des avantages sont proposés pour attirer le personnel parti pendant la crise Covid.

On met en place pas mal d'activités et des avantages pour tâcher d'attirer.

"Suite à la crise Covid, explique Damien Wibin, directeur du Center Park des Ardennes, nous avons perdu quelques talents qui ont décidé de se réorienter. C'est un vrai problème aujourd'hui pour se préparer. On met toutefois en place pas mal d'activités pour pouvoir retrouver des talents, comme des job days ou de pouvoir offrir des logements pour certains collaborateurs qui viennent de loin, et puis des avantages qui sont parfois extra-légaux pour tâcher d'attirer et d'être le meilleur employeur de la région".

Pour celles et ceux qui souhaiteraient postuler cet été, découvrez les offres de travail disponibles à ce centre de vacances de Vielsalm sur ce site internet.

RTBF

Le problème est le même dans le centre Adeps de Seneffe. On manque de personnel spécialisé, avec des brevets spécifiques pour enseigner la voile, par exemple, ou encore le trampoline.

"Actuellement, sur mes 8 semaines d'été, il me manque 5 moniteurs pour les dernières semaines du mois d'août, annonce Sandy Bardieux, directeur faisant fonction au centre Adeps La Marlette. Il me reste donc 6 à 7 semaines pour pouvoir les trouver. Chaque jour, on se contacte entre collègues de divers centres Adeps pour essayer d'avoir les perles rares qui pourraient nous manquer". 

La pénurie de saisonniers touche d'autres secteurs, comme celui de la restauration et de l'agriculture.

RTBF

Sur le même sujet

Bal des rhétos : une dernière danse avant le grand saut

Relationnel

Articles recommandés pour vous