RTBFPasser au contenu
Rechercher

Fenêtre sur doc

Le shiatsu : un art et une voie vers la guérison au cœur de ce documentaire

Sensei Kawada, maître shiatsu

Ce documentaire nous emmène à la rencontre de Sensei Kawada, un sage de 72 ans formé au shiatsu par les plus grands maîtres japonais du XXe siècle. Installé à Bruxelles depuis 25 ans, il y enseigne son art et le pratique auprès de patients atteint d’un cancer. 

L'art du Shiatsu ou la voie de la guérison, c’est un documentaire de Guy Mazelle qui fait du bien, à voir le samedi 11/06 à 22h40 dans Fenêtre sur doc sur La Trois et à revoir sur Auvio

Séance de Shiatsu au service oncologie de l'Hôpital Universitaire Saint-Luc à Bruxelles
Séance de Shiatsu au service oncologie de l'Hôpital Universitaire Saint-Luc à Bruxelles Vertigo asbl

Shiatsu signifie " pression avec les doigts ". Considéré au Japon comme une véritable médecine, le shiatsu consiste à effectuer des pressions le long des lignes du méridien du corps, pour localiser les blocages et les libérer pour refaire circuler l’énergie.  Mais le shiatsu est bien plus qu’une pratique, c’est un art et même une philosophie de vie que seul un Maître qualifié est habilité à enseigner. Initié par son propre père dès son plus jeune âge, Sensei Kawada a été formé par les plus grands Maîtres japonais du siècle passé. Il est aujourd’hui à son tour un enseignant de renom.

Ce film se déroule au rythme du maître. On y savoure son calme, sa douceur et sa sérénité. A l’inverse de la vie qui file à 100 à l’heure, il apprend à ses élèves l’art de s’écouter ; l’art de ressentir, de retrouver une relation harmonieuse entre le corps et l’esprit. Il leur apprend aussi l’humilité du thérapeute. Jusqu’où peut-on aller avec le shiatsu ? La question doit être posée et le maître y répond sans ambiguïté : " Il faut rester très prudent " dit-il. " Certaines personnes pensent que le shiatsu peut même guérir le cancer, mais ce n’est pas vrai ". Il peut par contre atténuer les effets des traitements lourds et apporter des effets de bien-être si précieux pour les malades. Kawada s'est d’ailleurs investi auprès des patients cancéreux du service d'oncologie de l'hôpital Saint-Luc, dont il tente d'alléger les souffrances. " Il y a un lien direct entre le corps et l’esprit " dit-il. " Dès lors, établir une connexion entre le patient et le thérapeute est déjà le début du processus de guérison ". Des patients témoignent : les bienfaits sont indéniables !

Sensei Kawada
Sensei Kawada Vertigo asbl

Tout au long de ce film, on écoute les paroles de ce grand sage. " Le problème de nos sociétés modernes est que l’homme semble avoir perdu cette partie qui écoute. Et ce n’est qu’en écoutant son propre corps, que nous pourrons revenir au respect de l’environnement naturel ".

CQFD. Tout est dans tout. 53 minutes plus tard, on se surprend à avoir envie de tout mettre sur pause ; de prendre l’air et une grande respiration, écouter son corps et les oiseaux qui chantent. Prendre le temps de ne penser à rien !

Vertigo asbl en coproduction avec la RTBF

Sur le même sujet

All-in : une plongée documentaire dans le monde démesuré du tourisme de masse

Fenêtre sur doc

La Trois ouvre sa « Fenêtre sur doc de l’été » avec 8 documentaires inédits

Fenêtre sur doc

Articles recommandés pour vous