Regions Liège

Le site d’embouteillage de Chaudfontaine obtient la certification de neutralité carbone plus tôt que prévu et quelques mois après les inondations

Une des chaînes d’embouteillage du site calidifontain

Alors que le site d’embouteillage d’eau minérale de Chaudfontaine venait d’annoncer ses plans pour atteindre la neutralité carbone en 2023, il a été ravagé par les inondations de juillet dernier. Pourtant, l’usine calidifontaine vient déjà de décrocher la certification de neutralité carbone PAS 2060, avec un an d’avance donc. Elle est un des premiers sites du groupe Coca-Cola en Europe à l’obtenir.

Que le site d’embouteillage de Chaudfontaine soit climatiquement neutre n’est qu’une étape, comme Achmed Boumrah, son directeur, l’explique : "Cette certification est liée aussi à des plans d’action pour continuer à réduire nos émissions carbone. L’eau minérale, à l’émergence, est à 37° donc on utilise aussi une partie de ces calories pour chauffer nos bâtiments. 100% de l’électricité qu’on achète est verte aussi. On a mis des panneaux photovoltaïques. On a introduit des préformes recyclées à 100% et les emballages secondaires aussi. On a aussi profité, malheureusement, des inondations pour remplacer des équipements, donc on parle de compresseurs haute pression qui seront plus performants, d’un point de vue écologique aussi, et on va remplacer notre flotte de chariots élévateurs, qui fonctionnent au LPG, par des véhicules qui seront électriques. On va aussi continuer à réduire nos émissions fugitives, donc tout ce qui est lié vraiment à notre processus d’embouteillage où on utilise du CO2. Une partie importante aussi consistera à travailler avec nos fournisseurs pour que, eux, puissent réduire leur empreinte carbone.".

Sur le même sujet

UCM Liège constate que plus de 90% des commerçants et entrepreneurs de la zone inondée il y a un an ont repris leur activité

Regions Liège

Articles recommandés pour vous