RTBFPasser au contenu
Rechercher

Espace

Le soleil a rendez-vous avec la Lune... Mercure, Vénus, Mars, Jupiter et Saturne seront alignées jusqu'à la fin du mois

Loading...
07 juin 2022 à 12:00 - mise à jour 15 juin 2022 à 13:13Temps de lecture2 min
Par Lucie Dendooven

Ça ne s’était plus produit depuis 2004 : l’alignement rare de cinq planètes visibles à l’œil nu : Mercure, Vénus, Mars, Jupiter et Saturne. Une observation difficile, cependant, puisque le phénomène se passe en direction du nord-est, dès l’aube (3h30 du matin) au moment où la lumière du soleil commence à inonder le ciel.

 

Ashraf Niaz est astronome amateur. Il a ses trucs pour observer l’alignement des planètes : " Il faut se repérer avec la plus grosse des planètes, Jupiter ou bien la plus claire de toutes, Vénus et ensuite retrouver les autres ".

 

En réalité, nous n’avons pas un véritable alignement de planètes, comme Ashraf Niaz l’explique : " ces cinq planètes ne sont pas alignées mais elles suivent l’écliptique, le plan de l’orbite terrestre autour du soleil, un peu comme si elles se présentaient sur une assiette."

En fait, le phénomène est exceptionnel parce que nous voyons une concentration de planètes dans une même région du ciel. Les astronomes préfèrent parler de grand confinement des planètes et non de leur grand alignement. Yaël Naze, astrophysicienne à l'ULiège évoque une 'parade planétaire': " Vous avez cinq planètes visibles à l'oeil nu entre l'est et le sud. Et c'est exceptionnel. Toutes les planètes tournent autour du soleil, chacune à leur rythme. Mais ici, précisément, elles vont se retrouver ensemble visibles dans la même zone du ciel." 

Ce n’est pas la première fois, cette année, que nous pouvons admirer ces planètes, au même moment, dans le ciel mais, particularité cette fois, elles se présentent dans leur ordre réel de distance avec le soleil, un phénomène que nous n’avions plus observé depuis la terre depuis décembre 2004.

Le grand alignement entre le 14 et le 27 juin

Entre le 14 et le 27 juin, nous allons même assister à un regroupement dans le ciel de huit objets du Système solaire : la Lune et les sept autres planètes, toutes rangées du côté ouest du Soleil. Il sera ainsi possible de les apercevoir toutes simultanément juste avant le lever du Soleil. L’observation des planètes les plus brillantes – Vénus, Jupiter, Saturne et Mars – ne présentera aucune difficulté particulière. Il n’en sera pas de même pour les autres planètes, d’éclat plus faible, dont la proximité avec le Soleil exigera l’usage d’une aide optique. Par ordre d’apparition dans le ciel nocturne, nous aurons : Saturne, Neptune, Jupiter, la Lune, Mars, Uranus, Vénus et Mercure, la dernière planète à se lever juste avant le Soleil.

Comment bien observer l’alignement des planètes ?

Rien de plus simple selon, Ashraf Niaz : " Vous vous munissez de jumelles ou mieux d’un télescope et vous vous rendez sur un promontoire qui vous donne une belle perspective. Point important : avoir un ciel pur et dégagé. "

Yaël Naze précise: "Mercure est difficile à voir car il est bas sur l'horizon et c'est le plus proche du soleil. Or, la lueur de l'aube parasite son observation. Vous aurez une demi heure pour l'observer entre le moment où il se lève et le l'aube." 

 

Pour Ashraf Niaz, observer le ciel nous fait prendre conscience de plusieurs choses :" notre système planétaire bouge tout le temps en réalité. Regarder le ciel, c’est nous interroger sur notre place dans l’univers. "

 

Articles recommandés pour vous