Les éclaireurs

Le Soleil et nous

Vue rapprochée d’une protubérance géante, éjectée du Soleil lors d’une éruption solaire le 31/08/2012 avec une vitesse d’expansion de 1500km/s.

© © NASA_GSFC_SDO

Ce samedi 3 septembre 2022, l’invité de Fabienne Vande Meerssche (@fvandemeerssche) dans LES ECLAIREURS est Frédéric Clette, physicien solaire à l’Observatoire Royal de Belgique, Directeur du centre de données mondial SILSO et auteur du livre Le soleil et nous (Ed. Favre).

DIFFUSION : samedi 3 septembre 2022 à 17h08’ et dimanche 4 septembre 2022 à 23h08’.

Frédéric Clette est l’auteur de l’ouvrage Le soleil et nous, Tout comprendre sur notre étoile, de son cœur en fusion jusqu’à la Terre et son climat. Il y partage à la fois son expérience personnelle et son expertise scientifique, son quotidien d’astrophysicien et les coulisses de ses missions d’observation du monde exotique du soleil et de son impact, incessant depuis les origines, sur notre existence. 

Frédéric Clette y explique notamment les origines de l’astre du jour, " une étoile à la fois ordinaire mais miraculeuse ", les différentes couches et son fonctionnement de son centre à la surface ; le climat solaire, les champs magnétiques, les flashs en rayons X, les jets de plasma, ou encore les éruptions solaires et les conséquences de super éruptions sur nos très vulnérables sociétés technologiques hyper connectées.  

Notre invité évoque aussi les systèmes de surveillance et d’observations solaires sur terre et dans l’espace, le destin de notre étoile ainsi que les croyances et mythes que notre étoile a inspirés à l’humanité.

Vue rapprochée d’une protubérance géante, éjectée du Soleil lors d’une éruption solaire le 31/08/2012 avec une vitesse d’expansion de 1500km/s
Vue rapprochée d’une protubérance géante, éjectée du Soleil lors d’une éruption solaire le 31/08/2012 avec une vitesse d’expansion de 1500km/s © NASA_GSFC_SDO

Frédéric Clette

Frédéric Clette est astrophysicien, spécialiste du soleil à l’Observatoire Royal de Belgique. Frédéric Clette a étudié la physique à l’ULB. C’est au contact du professeur et physicien solaire André Koeckelenbergh que se révèle sa fascination pour l’astre du jour.

Entré à l’Observatoire royal de Belgique en 1983, il y a occupé différents postes. Il est actuellement en charge des télescopes solaires de l’institution. Depuis le début de sa carrière à l’Observatoire Royal de Belgique, Frédéric Clette a étudié les multiples facettes et " manifestations " du soleil, comme les éclipses solaires.

Il a participé à la mission spatiale SOHO, et, notamment, aux opérations de son télescope EIT depuis le centre de contrôle de la NASA. Il s’est aussi intéressé aux signaux radio du Soleil captés à la station d’Humain, gérée par l’Observatoire, et a été l’un des premiers prévisionnistes dans le centre de météorologie spatiale de l’Observatoire, mis en place dans les années 2000.

Coupe verticale de la structure interne du soleil. Les chiffres indiquent la densité de matière (à gauche), et la température (à droite) en fonction de la profondeur sous la surface.
Coupe verticale de la structure interne du soleil. Les chiffres indiquent la densité de matière (à gauche), et la température (à droite) en fonction de la profondeur sous la surface. © Kelvinsong_Wikimedia

Depuis 2011, Frédéric Clette dirige le centre de données mondial SILSO, dédié à l’enregistrement des taches solaires et à l’étude de l’évolution à long terme du cycle solaire de 11 ans, une information unique pour comprendre le rôle permanent de notre étoile sur le climat terrestre à l’échelle des siècles. L’observation des tâches solaires ayant commencé avec Galilée, les scientifiques ont ainsi accès à des données sur plusieurs centaines d’années. Ceci leur permet de comparer le niveau d’activité actuel du soleil à celui des siècles précédents.

Séquence d’images montrant l’émergence et le développement d’un groupe de taches sur un intervalle de trois jours.
Séquence d’images montrant l’émergence et le développement d’un groupe de taches sur un intervalle de trois jours. © SDO_HMI, NASA, 9-11 février 2012

Pendant une douzaine d’années, Frédéric Clette a enseigné la physique solaire pour le Master en Astrophysique et Physique spatiale (ULiège) en tant que Maitre de Conférence. Il est aussi membre de la Société Royale Belge d’Astronomie et de l’International Astronomical Union.

Consultez les publications de Frédéric Clette sur Research Gate.

Source : Observatoire Royal de Belgique

Les Éclaireurs

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous