Jupiler Pro League

Le Sporting d’Anderlecht peut-il espérer cette saison enfin glaner un trophée ?

Le RSCA au devant d'une saison importante pour Felice Mazzu.

© © Tous droits réservés

19 juil. 2022 à 06:00Temps de lecture1 min
Par Eby Brouzakis

La direction anderlechtoise a mis un terme au "process" initié par Vincent Kompany. Les Mauves veulent miser sur Felice Mazzu, auteur d’une saison dingue à la tête de l’Union Saint Gilloise. L’objectif ? Certainement gagner en régularité. Le jeu proposé par le Sporting de Kompany était tantôt le meilleur de Belgique, tantôt insipide. Avec au final, une Coupe de Belgique manquée de peu. Et si tout s’était joué sur un tir au but raté le 18 avril dernier ?

Que se serait-il passé dans la tête de la direction anderlechtoise si le Sporting avait remporté la Coupe face à Gand ? Vincent Kompany est effectivement passé près de ramener un premier trophée depuis le titre remporté en 2017, une première Coupe depuis 2008. Malgré les 34 titres de champion et les 9 Coupes qui garnissent le palmarès des Mauves, l’envie de renouer avec le succès a poussé la direction bruxelloise à signer Felice Mazzu. L’homme qui, précisément avec l’USG, a battu Kompany lors de leurs 4 confrontations la saison dernière. A la question de savoir quand pourrait-on parler de saison réussie pour les Mauves, Felice Mazzu répond ceci, sourire en coin : " Si nous gagnons un titre. "

Le nouvel homme fort du Sporting affirme son ambition. Le titre, il l’a frôlé de peu avec l’Union la saison dernière. Et on le sait revanchard.

Et pour cela, Anderlecht croit avoir transféré juste. Esposito doit devenir la nouvelle attraction mauve. Avec Abdulrazak et Ramirez, il doit faire oublier Kouame, Zirkzee et Magallan.

Dans la colonne des plus, on peut ajouter Adrien Trebel, boycotté par Vincent Kompany et qui reçoit sous Felice Mazzu une vraie chance de s’illustrer.

Bruges apparaît certes très fort, l’Antwerp aussi, Gand et Genk seront là, le Standard on ne sait pas trop, mais Anderlecht, tapis dans l’ombre, espère créer la surprise. En reproduisant peut-être la recette qui a permis à l’USG de briller la saison dernière. Si le 3-5-2 semble être la tactique de prédilection des Mauves cette saison, Felive Mazzu veut préciser ceci :

"Un profil n’est pas l’autre, un endroit n’est pas l’autre. Bien évidemment j’avais des joueurs extraordinaires à l’Union. J’en ai aussi ici à Anderlecht. C’est à moi d’en tirer le meilleur. "

Sur le même sujet

Deux gros ratés avant la délivrance : Fabio Silva et Benito Raman ont fait peur à Felice Mazzu

Jupiler Pro League

Pro League : Anderlecht s’impose face à Ostende pour la première de Felice Mazzu

Jupiler Pro League

Articles recommandés pour vous