RTBFPasser au contenu
Rechercher

Europa League - Football

Le Standard élimine Vojvodina et accède aux barrages de l'Europa League

Amallah dans les bras de son capitaine, Zinho Vanheusden
24 sept. 2020 à 07:03 - mise à jour 24 sept. 2020 à 20:27Temps de lecture2 min
Par Romain Langendries

Le Standard s’est imposé dans la douleur, 2-1 à l’issue des prolongations, face au FK Vojvodina. Le but de Selim Amallah a délivré les Liégeois en début de prolongation. Les Rouches retrouveront les Hongrois de Fehérvár, le 1er octobre, pour les barrages finaux de l’Europa League.

Dans ce début de rencontre, ce sont les Liégeois qui vont se mettre en évidence offensivement. Dès la 5e minute, Carcela alerte d’un bon tir puissant Vuklis. Amallah l’imite une poignée de secondes plus tard mais à nouveau, le Rouche bute lui aussi face au portier serbe.

>>>> LIRE AUSSICharleroi, vainqueur du Partizan Belgrade, à une marche de l'Europa League

Au quart d’heure de jeu, Vojvodina va réagir sur phase arrêtée. Sur un centre, le ballon traîne dans la surface mais Bodart est attentif et surgit devant un joueur serbe.

Le Standard continue de faire circuler mais a du mal à se montrer véritablement dangereux. Les Rouches manquent de précision dans le dernier geste. A la demi-heure de jeu, Carcela, remuant, rentre dans le jeu et tire du pied gauche, le ballon s’envole en tribunes. Sort similaire pour Vanheusden qui en deux temps, parvient à envoyer un tir en force dans le filet latéral (38’). Dans la foulée, Bojic est lancé en profondeur mais son lob passe au-dessus de la cage de Bodart. Score vierge au repos.

Des entames parfaites

Aux retours des vestiaires, le Standard est survolté. Côté droit, le centre de Carcela flotte et rebondit, Amallah fonce vers le ballon et se fait accrocher fautivement. L'arbitre indique sans broncher le point de penalty. Avenatti se charge calmement de la conversion (1-0) à la 46e, les Liégeois sont sur orbite.

Le Standard contrôlera ensuite la rencontre. Il faudra attendre l’heure de jeu pour voir une belle frappe du gauche d’Amallah écartée de justesse en coup de coin par Vuklis. Le rythme de la rencontre est haché, les Serbes commettent beaucoup de fautes et peuvent s’estimer heureux de ne pas être réduits à dix.

A la 75e, la rencontre bascule. Carcela trébuche balle au pied dans l’entrejeu, les Serbes en profitent et partent à toute vitesse en reconversion. Sur le flanc droit, le centre est superbe et trouve Bojic. L’attaquant, bien positionné entre les deux arrières centraux, place hors de portée de la tête. Bodart ne peut rien (1-1). Les Serbes ont pris l’ascendant en fin de rencontre. A nouveau sur centre, Bodart sauve un ballon très chaud sur une tête de Covic à 5 minute du terme. Le Standard plie mais ne rompt pas. Le match file aux prolongations.

L’entame de la prolongation est à l’image de celle de la deuxième mi-temps. Superbe contrôle orienté de Raskin dans le rectangle qui glisse à Amallah. Le Liégeois crochète et sa frappe croisée fait mouche (2-1). Les hommes de Philippe Montanier sont délivrés mais doivent tenir une bonne demi-heure encore. Beaucoup de tension et de déchets techniques liés à la fatigue en toute fin de rencontre. Le Standard fait le gros dos et Bodart sort un arrêt réflexe une nouvelle fois sur phase arrêtée dans les dernières minutes de jeu.

Au bout du suspense, le Standard assure l’essentiel, la victoire face à Vojvodina synonyme de qualification pour les barrages face à Fehérvár, le 1er octobre prochain. Un match clé, sans retour, dont le vainqueur se verra propulsé en phase de poules de l’Europa League.

Loading...

Articles recommandés pour vous