RTBFPasser au contenu
Rechercher

Jupiler Pro League

Le Standard plombe le moral de Charleroi en empochant le choc wallon

Charleroi - Standard : 04 octobre 2020 (1-2)

Pro League - 8ème Journée

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

04 oct. 2020 à 06:00 - mise à jour 04 oct. 2020 à 18:07Temps de lecture2 min
Par Giovanni Zidda

Le Standard de Liège est sorti victorieux du choc wallon 1-2 dimanche à Charleroi à l’occasion de la 8e journée de Pro League. Les Liégeois se sont procurés les meilleures opportunités de cette rencontre mais ont mis du temps à trouver la faille dans la défense carolo. La délivrance est finalement arrivée en fin de match des pieds de William Balikwisha (79e) et de Nicolas Raskin (84e). Mamadou Fall a réduit l’écart dans la foulée (87e) mais la réaction carolo s’est avérée être trop tardive.

Après son partage à Mouscron la semaine dernière et son élimination en Coupe d’Europe par Lech Poznan jeudi, Charleroi n’est pas parvenu à redresser la barre et a enregistré sa première défaite en championnat cette saison. Les Zèbres restent néanmoins en tête de Pro League avec 19 points soit un de plus que le Club de Bruges. Le Standard se replace quant à lui à la 3e place avec 17 points et va aborder la trêve internationale avec un grand sourire.

Le résumé de la rencontre

Charleroi - Standard
Charleroi - Standard VIRGINIE LEFOUR - BELGA

Contre toute attente dans l’antre carolo, c’est le Standard qui prend le jeu à son compte dans les vingt premières minutes. Passif, Charleroi se contente d’encaisser les coups sans les rendre. Le bon début liégeois n’est toutefois pas assorti de grosses occasions. Nicolas Penneteau doit juste chauffer ses gants une première fois à la 9e minute pour détourner une frappe à distance vicieuse de Nicolas Raskin.

Il faut attendre la demi-heure pour voir Charleroi reprendre du poil de la bête avec une intensification des duels dans le milieu de terrain. L’équipe de Karim Belhocine réagit, montre les dents mais peine toujours à alerter ses attaquants. La deuxième occasion digne de ce nom en période est donc à mettre à l’actif du Standard avec Fai qui force Penneteau à sortir un très bel arrêt réflexe (43e). Mieux dans cette rencontre, le Standard peut rentrer au vestiaire assez satisfait malgré la sortie sur blessure de Jackson Muleka, remplacé par Duje Cop à la 36e minute.

Au retour des vestiaires, Charleroi remet de l’engagement et équilibre les débats. Gholizadeh obtient une première opportunité à la 51e mais envoie le ballon en tribune. Une quinzaine de minutes plus tard, c’est Rezaei qui a l’opportunité de piéger le Standard sur une perte de balle de Bokadi mais l’Iranien manque de jugeote et gaspille (66e).

Toujours dans le coup malgré sa stérilité offensive, le Standard monte en puissance dans les 20 dernières minutes. Penneteau doit alors sortir le grand jeu pour détourner d’une jolie claquette la frappe puissante et centrale de Selim Amallah (70e).

Poussé dans ses retranchements, Charleroi va craquer dans les dix dernières minutes. A la 79e, un débordement de Duje Cop sur le flanc gauche prend la défense carolo de vitesse et centre dans le petit rectangle pour William Balikwisha, seul face au but vide pour faire 0-1.

Le plus dur est fait pour le Standard qui se sauve grâce à Bodard sur un coup de tête de Rezaei dans la foulée (81e) avant d’enfoncer le clou. Excellent jusque-là, Nicolas Raskin combine avec Selim Amallah et perfore la défense zébrée en son axe avant de lâcher une frappe imparable (84e).

C’est 0-2 et la rencontre semble pliée mais Charleroi ne s’avoue pas vaincu. Après un tir sur son propre poteau de Fai (86e), Mamadou Fall parvient à réduire l’écart d’une très belle reprise de volée sur corner (87e). Un but qui redonnera espoir aux carolos pendant quelques instants mais qui ne suffira pas à éviter la première défaite des Zèbres en championnat cette saison.

Loading...

Articles recommandés pour vous