RTBFPasser au contenu

La Grande Forme

Le stérilet séduit de plus en plus de femmes : est-ce une contraception efficace et fiable ?

Le stérilet séduit de plus en plus de femmes : est-ce une contraception efficace et fiable ?

Depuis plusieurs années, et notamment depuis le scandale des 3e et 4e générations en 2012, la pilule a mauvaise presse. De plus en plus de femmes l'abandonnent par crainte des effets secondaires (prise de poids, acné, baisse de libido...). Nombreuses sont celles qui choisissent alors le stérilet. Le point avec le Dr Renkin Emmanuelle, gynécologue et obstétricienne, consultante externe aux Cliniques universitaires Saint-Luc.

De plus en plus de jeunes femmes se détournent de la pilule ; maux de tête, baisse de libido, humeur dépressive et d’autres arguments sont avancés. Tandis que le stérilet est un moyen de contraception que de plus en plus d'entre elles choisissent. Mais comment fonctionne le stérilet ? Est-ce efficace ? Pour lequel faut-il opter et à quel moment ? LDr Renkin Emmanuelle, gynécologue et obstétricienne, consultante externe aux Cliniques universitaires Saint-Luc, répond à vos questions.

  • Quels sont les différents types de stérilets ?

Il existe le stérilet au cuivre (sans hormone) et le stérilet hormonal qui possède un petit réservoir qui va diffuser de la progestérone (uniquement) dans la cavité de l'utérus. Il existe plusieurs types de stérilets hormonaux, délivrant une dose plus ou moins importante de progestérone au niveau de l'utérus, et en conséquence il n'y plus de règles du tout ou des règles plus légères.

  • Comment fonctionnent ces stérilets ?

Le stérilet au cuivre assure la contraception de façon mécanique en empêchant l'implantation d'un embryon dans l'utérus grâce à la présence de ce corps étranger et à un certain degré d'inflammation entretenu dans la cavité, mais également en étant toxique pour les spermatozoïde à cause de la présence du cuivre.

Le stérilet hormonal est contraceptif lui aussi grâce à sa présence à l'endroit où s'implante en principe l'embryon mais aussi grâce à l'imprégnation hormonale locale due au stérilet et qui n'est pas apte au développement d'une grossesse. Attention, cette progestérone est faiblement dosée et n'agit que localement au niveau de l'utérus, il n'y a pas d'inhibition de l'ovulation (contrairement à la pilule contraceptive).

  • Est-ce une contraception efficace et fiable ?

Oui, c'est très fiable, plus encore que la pilule car pas de risque d'oubli ou de malabsorption. Le stérilet hormonal est encore plus sûr que le stérilet au cuivre. Il peut être utilisé aussi chez des patientes qui ont une contre-indication à l'utilisation d'une pilule (antécédent de thrombose par exemple).

  • La pose d'un stérilet est-elle douloureuse ?

La mise en place du stérilet se fait au cours d'un examen gynécologique et nécessite le passage du col de l'utérus pour déployer le stérilet dans la cavité. Ce passage peut être assez désagréable voire douloureux chez les patientes qui n'ont encore jamais accouché ou qui n'ont eu que des césariennes. Chez celles qui ont eu un ou plusieurs enfants par voie basse, c'est gênant mais sans plus.

Loading...
  • On peut donc envisager de mettre un stérilet quand on n'a jamais eu d'enfant ?

Absolument. Il existe de plus petits modèles en cuivre ou hormonaux qui sont adaptés aux patientes nullipares - qui n'ont jamais accouché. L'indication d'un stérilet chez une très jeune patiente doit être bien discutée avec celle-ci car il existe tout de même un risque d'infection, un dépistage des IST doit donc être réalisé en amont.

  • Y a-t-il des effets secondaires auxquels s'attendre ?

Pour le stérilet en cuivre il y a souvent une augmentation de la durée, de l'abondance des règles et des douleurs pendant celles-ci.

Le stérilet hormonal peut occasionner du spotting, c'est-à-dire des petits saignements irréguliers, et dans de rares cas, des effets secondaires de type acné ou diminution de la libido.

  • Quelles peuvent être les complications d'un stérilet ?

Il peut être mal posé dans l'utérus voire perforer l'utérus. Il peut également se déplacer après avoir été correctement posé. C'est pour cela qu'il faut prévoir une échographie de contrôle quelques semaines après avoir mis le stérilet pour s'assurer qu'il n'ait pas bougé. Un stérilet peut s'infecter suite à une IST, et peut engendrer suite à cette infection de la stérilité. Tous ces risques doivent être discutés avec le gynécologue avant d'opter pour cette contraception.

Enfin, le risque de grossesse est très faible mais comme avec toute contraception, pas nul. Et dans le cadre d'une grossesse sur stérilet, il faut toujours exclure une grossesse extra-utérine (qui se serait développée dans la trompe car l'utérus est occupé par le stérilet).

  • Au bout de combien de temps faut-il changer un stérilet ?

Le stérilet en cuivre est changé environ tous les 5 ans, les stérilets hormonaux sont valables 3 ou 5 ans en fonction du modèle.

Le stérilet séduit de plus en plus de femmes : est-ce une contraception efficace et fiable ?

La Grande Forme

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

  • Est-ce une contraception chère ?

Le cuivre coûte un cinquantaine d'euros, l'hormonal est plus cher et revient à 150 euros. Mais les stérilets sont presque totalement remboursés par la plupart des mutuelles.

  • Y a-t-il d'autres indications de mettre un stérilet que la contraception ?

Oui, on peut mettre un stérilet hormonal pour arrêter des règles trop abondantes dues à un fibrome ou à de l'adénomyose. Le stérilet hormonal peut aussi faire partie du traitement hormonal de substitution de la ménopause (en association avec des œstrogènes).

Retrouvez "La Grande Forme" en direct du lundi au vendredi de 13h à 14h30 sur VivaCité. Vous avez manqué l’émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio ainsi que sur différentes plateformes de Podcast.

Loading...

Sur le même sujet

10 mai 2022 à 15:00
2 min
09 mai 2022 à 14:00
2 min

Articles recommandés pour vous