RTBFPasser au contenu

L'Internet Show

Le succès des comptes sexo-positifs pour briser les tabous autour de la sexualité

Page Instagram du compte Sexplique-moi

Sur Instagram, nombreux sont ces comptes dédiés à la sexualité et à la décomplexion. Ils inondent nos feeds de situations vécues ou d’illustrations pour faire sortir ce sujet encore trop tabou. L’Internet Show a rencontré, Laurane, sexologue et créatrice du compte « S’explique moi » pour parler de ce mouvement 2.0 qui compte bien bousculer les codes.

Laurane Wattecamps est sexologue et est à la tête de « S’explique moi », un compte qui décortique la sexualité. Elle y parle sans tabou d’exploration sexuelle, dénonce la sexualité toxique et déconstruit le mythe de la sexualité performative. Lancé il y a un an, sa volonté est d’offrir gratuitement du contenu éducatif sur un ton bienveillant parce que selon elle, il n’y a pas de norme en matière de sexe.

Si ces comptes cartonnent autant aujourd’hui, c’est parce qu’ils viennent pallier un réel manque de ressources pédagogiques, autre que les films pornos et les cours d’éducation sexuelle proposés à l’école. En effet, les films pornos créent beaucoup d’attentes, d’un point de vue technique et corporel, provoquant de l’anxiété autour de la performance. Et à l’école, les cours se concentrent uniquement sur la maladie ou le risque de tomber enceinte, sans aborder le plaisir et le consentement.

Depuis quelques années, c’est donc tout naturellement qu’Instagram s’est positionné comme un espace de pédagogie pour des milliers d’adolescents et jeunes adultes sur les questions de sexualité. De plus en plus de comptes déculpabilisent la sexualité et prennent la parole au quotidien pour parler de sujets encore considérés comme tabou. Une aubaine pour les jeunes qui ont la chance aujourd’hui d’avoir de nouveaux modèles, qui prônent l’acceptation et la tolérance.

Sur son compte, Laurane aborde la sexualité sous toutes ses formes. La sexologue part souvent des idées reçues comme « être un bon coup », « les hommes ont des besoins » ou encore « la fréquence idéale, c’est la vôtre » pour ensuite les déconstruire. Elle explique : « Les gens ont souvent peur de ne pas être dans la norme de ce que l’on peut voir dans les films, en terme de fréquence ou de durée des rapports par exemple ». Son combat : rappeler qu’il n’y a pas de norme dans la sexualité et surtout quel c’est un droit d’avoir accès à son corps selon son propre choix.

Retrouvez la séquence vidéo ci-dessous et le replay de l’émission ici ! L’Internet Show, c’est tous les jeudis en deuxième partie de soirée sur Tipik et sur Auvio.

Des comptes sexo-positifs pour briser les tabous

L'Internet Show et le sexting

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous