Regions

Le suspect du double assassinat à Crainhem remis en liberté par la chambre des mises en accusation

Le double assassinat à Kraainem reste non élucidé à ce jour

© Tous droits réservés

06 mai 2022 à 06:54Temps de lecture1 min
Par Philippe Carlot avec Belga

 La chambre des mises en accusation de Bruxelles a décidé, jeudi en fin de journée, de remettre en liberté le suspect d'un double assassinat commis à Kraainem en mars dernier, a indiqué le parquet général jeudi soir. C'est ce qu'avait plaidé l'avocat du suspect, Me Dimitri de Béco, un peu plus tôt dans l'après-midi. "Nous maintenons qu'il n'y a pas d'indices sérieux de culpabilité", avait-il brièvement commenté à l'issue de l'audience.


 

Un alibi confirmé

Pierre D., suspect dans le cadre de l'enquête sur les assassinats de Magali W. (46 ans) et de sa fille Coline (24 ans), a été remis en liberté, sur décision de la chambre des mises en accusation, rendue jeudi en fin de journée. Les deux victimes ont été retrouvées mortes, poignardées à coups de couteau, le 24 mars dernier, à leur domicile de Kraainem, en Brabant flamand, où elles vivaient avec le suspect.  

Aucune trace de cambriolage n'a été observée sur le lieu des faits, si ce n'est que les téléphones portables des deux victimes avaient disparu, ainsi que la voiture de la maman. Le véhicule a ensuite été retrouvé à Woluwe-Saint-Lambert. Pierre D., le suspect arrêté, soutient être innocent. Le quinquagénaire a expliqué avoir passé la nuit du 23 au 24 mars chez un ami qui habite à Etterbeek. Ce dernier a confirmé cet alibi lors de ses deux auditions par les enquêteurs.

Articles recommandés pour vous