RTBFPasser au contenu
Rechercher

Economie

Le taux d’intérêt belge à dix ans franchit la barre d’1%

24 mars 2022 à 11:20Temps de lecture1 min
Par Belga

Le taux d’intérêt belge à dix ans a franchi jeudi la barre d’1%. Cela fait quatre ans qu’il n’avait plus été aussi élevé. Un taux d’intérêt à long terme plus élevé est une mauvaise nouvelle pour le trésor public et rend également les prêts immobiliers plus chers.

Le taux d’intérêt belge à dix ans s’était établi à 1,024% en février 2018. Depuis lors, il n’a cessé de décliner et a même été négatif pendant un certain temps, atteignant un minimum absolu de -0,440% en novembre 2020. Lorsque l’État belge levait alors des fonds sur les marchés financiers, il recevait donc de l’argent en plus.

Mais cette époque d’emprunts ultra bon marché semble révolue. Depuis la mi-décembre de l’année dernière, les taux d’intérêt à long terme sont repartis à la hausse, avec une courte pause après l’invasion russe en Ukraine. La barre du 1% a été franchie jeudi. Les analystes renvoient vers le message des banques centrales, qui ont déjà signalé qu’elles allaient resserrer leur politique monétaire pour lutter contre l’inflation élevée.

Des taux d’intérêt plus élevés sont une mauvaise nouvelle pour le trésor belge car cela signifie qu’il faut payer plus d’intérêts pour se financer. Le taux d’intérêt des prêts immobiliers est également lié aux OLO (obligations linéaires d’État), de sorte qu’emprunter pour un logement est récemment devenu considérablement plus onéreux.

Dans une perspective historique, ce taux d’intérêt d’1% sur dix ans est toutefois encore relativement bas. Le taux d’intérêt à court terme – qui est déterminant pour le livret d’épargne – a par ailleurs également augmenté, mais moins fortement.

 

Sur le même sujet

Les taux d'intérêt à long terme belges au plus haut niveau depuis début 2019

Economie

Articles recommandés pour vous