RTBFPasser au contenu
Rechercher

Tous les sports

Le tour de Belgique en kayak insolite de Maxime Richard

A l’heure où tout le monde aspire à un peu de temps libre et de dépaysement, le kayakiste dinantais Maxime Richard s’est amusé à revisiter certains hauts lieux touristiques belges à bord de son embarcation de compétition. Le triple champion du monde de descente de rivière a ainsi sélectionné 6 destinations, au nord et au sud du pays pour redécouvrir, de façon décalée et originale le patrimoine noir-jaune-rouge.

La Radja River à Walibi, le "bain" des éléphants de Pairi Daiza, les célèbres canaux brugeois, le Sunrise Festival et son ambiance déjantée, la ville de Dinant où Maxime est né, vit et s’entraîne mais aussi le plan d’eau de wakeboard de Lakeside Paradise à Knokke. Un tour de Belgique aussi sportif que contemplatif.

"Quand on est dans un kayak, on ne voit pas les choses de la même façon. Le fait d’être sur l’eau, c’est une sensation particulière. Je me suis souvent demandé ce que ça ferait d’être en train de pagayer à tel ou tel endroit. Alors je l’ai fait ! J’ai pris contact avec les responsables de ces différents lieux et endroits, en leur expliquant mon " délire ", mes motivations. Je voulais aussi réunir un panel d’endroits et de destinations qui soient représentatifs de ce qu’on peut faire en été, en Belgique. C’est ma façon à moi de proposer " How to MAX-imize your summer ". Tout le monde a été super réceptif à cette initiative et j’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à réunir ces photos et quelques séquences vidéos avec mon équipe. "

Un fameux défi logistique pour le dinantais. "Ça n’a pas été simple d’obtenir toutes les autorisations. Faire du kayak sur les canaux de Bruges, par exemple, c’est interdit. Il a donc fallu être patient pour réussir à convaincre les autorités communales. Mais ça permet vraiment d’apprécier la ville autrement. Je me suis senti privilégié."

Maxime Richard dans les rapides de la Radja River
Maxime Richard dans les rapides de la Radja River Antoine Sedran

Un privilège aussi d’avoir pu profiter du bain des éléphants en plein cœur de Pairi Daiza. " On a bien préparé ça avec l’équipe du parc, en veillant à ne pas perturber les pachydermes. Et ça a fonctionné ! Au final, ça a ressemblé à un jeu, tout en finesse, comme s’ils se demandaient quel pouvait bien être ce drôle de nouvel animal flottant, venu leur rendre une petite visite ! Une expérience inoubliable pour moi. J’étais vraiment proche d’eux. C’était un magnifique spectacle."

Mais l’expérience qui a apporté le plus de sensations au kayakiste, c’est inévitablement la descente de la Radja River, la célèbre attraction du parc de divertissement de Walibi. "Quand j’étais gamin, je rêvais déjà de pouvoir descendre la rivière en kayak. C’est chose faite. C’était très sportif et je pense qu’on pourrait facilement y organiser une épreuve professionnelle tant le débit est important. J’ai vraiment pris mon pied."

Du fun et de la vitesse face à un kite boarder
Du fun et de la vitesse face à un kite boarder Antoine Sedran
Loading...

Sur le même sujet

Perles d'eau : s'essayer au packraft sur la Semois

Perles d'été

Articles recommandés pour vous