On n'est pas des pigeons

Le tout électrique, c'est possible ? Pas si sûr, en raison des délais de livraison des véhicules

16 nov. 2021 à 09:42 - mise à jour 16 nov. 2021 à 11:19Temps de lecture2 min
Par On n'est pas des pigeons

La Flandre pourrait imposer la voiture électrique d’ici 2029. En clair, cela signifie que les concessionnaires ne pourraient plus vendre en Flandre de nouvelles voitures à moteur essence, diesel ou hybride à partir de cette échéance.

Prendre de l’avance et déjà en acheter une maintenant ? Luana a vérifié si cela serait facile, malgré des stocks qui arrivent au compte-gouttes et des délais de livraison d'une durée inédite.

On n'est pas vraiment en situation de pénurie totale, mais ça y ressemble

Luana a rendu visite à six concessionnaires différents : Renault, Dacia, BMW, Opel et Tesla. Il ne reste aucun modèle en Dacia, mais bien des Zoé en stock chez Renault. Chez BM, rien à part des IX3. Chez Opel, quelques voitures en stock, mais il ne faut pas traîner.

Pourtant, des véhicules s sont bien livrés et stockés. Or, il manque cette fameuse puce qui vient de Taïwan et de Chine, pièce essentielle dans les ordinateurs de bord et les systèmes électriques des voitures. Sa production prend beaucoup de temps, ce qui justifie la pénurie actuelle totale de puces électroniques.

Les délais de livraison chez les concessionnaires sont de un à trois mois en général. Pour Volkswagen, les délais explosent: chez eux, au manque de puces s'ajoute la catastrophe naturelle. En effet, tout leur parc a été inondé dans l'usine allemande lors des intempéries cet été. Conséquences: bien que 99,9% de tous les modèles sont vendus, il faut attendre six mois pour avoir sa voiture. Mais pour la plupart, le délai peut aller jusqu'à dix mois.

Renseignements pris auprès de Tesla qui ne vend que des véhicules électriques pour savoir s’ils avaient aussi des soucis de stock. Tesla travaille avec un système de livraison le dernier mois de chaque trimestre. Les voitures devraient être livrées fin février. D'après un expert consulté par Luana,Tesla rencontre moins de soucis ayant anticipé la pénurie de puces. En prévoyant un autre genre de système spécifique aux voitures, ils sont beaucoup moins affectés.

Donc la solution à long terme est peut-être là: des puces plus spécifiques. Et arrêter d'installer dans les voitures électriques, des puces communes à tous les autres appareils - machines à laver, tablettes ou encore consoles de jeux vidéo.

Patience donc, mais jusque quand ?

Il va falloir être patient, que ce soit pour une voiture électrique ou pas ! On parle de reprise de production normale en 2022, voire 2023 mais personne ne sait exactement avec certitude.


Retrouvez "On n’est pas des pigeons" du lundi au vendredi à 18h30 sur la Une et en replay sur Auvio.

Pour plus de contenus inédits, rendez-vous sur notre page Facebook.

Sur le même sujet

Norvège : 19 des 20 voitures les plus vendues en janvier étaient électriques

Environnement

99e Salon de l’Auto en mode pandémie pour la deuxième année consécutive : "On ne sait pas quand ça s’arrêtera, et en même temps, notre industrie doit avancer"

Economie

Articles recommandés pour vous