Economie

Le transport de personnes va plafonner dans les années à venir , selon le Bureau du Plan

© Tous droits réservés

26 avr. 2022 à 13:18Temps de lecture1 min
Par Belga

Les déplacements de personnes, notamment en train, vont, dans les années à venir, atteindre un plafond en Belgique, ressort-il mardi d'une nouvelle projection du Bureau fédéral du Plan. Cela s'explique par la généralisation du télétravail mais aussi par le vieillissement de la population.

Selon la projection, le nombre moyen de kilomètres parcourus par personne dans le pays augmentera encore légèrement jusqu'en 2030, pour ensuite décliner d'environ 1% à l'horizon 2040 (par rapport à 2019). 

 

Les taux de croissance projetés par mode de transport sont fort variables: de -3% environ pour les déplacements en train à +35% pour la marche à pied et le vélo. "Cependant, les changements dans cette répartition qui en découlent, restent modestes du fait de la large prépondérance de la voiture", note le Bureau du Plan. 

Sur la route, malgré une croissance du trafic routier total (personnes et marchandises), la projection table sur une diminution drastique des émissions directes de gaz à effet de serre (-38%) et de polluants atmosphériques tels que les oxydes d'azote (NOX) et les particules fines (PM2,5) (-80%) entre 2019 et 2040. Le tout grâce à l'entrée en vigueur des nouvelles normes Euro, le verdissement de la fiscalité des voitures et l'interdiction progressive de la circulation des voitures à combustion interne dans la Région de Bruxelles-Capitale.

Sur le même sujet

Bureau du Plan : Baudouin Regout est nommé nouveau commissaire pour neuf ans

Politique

Transition écologique : le "Plan fédéral de développement durable" manque d’ambition pour le Bureau du Plan

Politique

Articles recommandés pour vous