Psychologie

Le vidéo dating, cette méthode de rencontre testée et approuvée par les Millennials

Les rencontres amoureuses en vidéo ont séduit les Millennials pendant les deux confinements.

© FilippoBacci / Getty Images

01 janv. 2021 à 12:00Temps de lecture2 min
Par RTBF TENDANCE avec AFP

Garder du lien social pendant le confinement. Tel est notre objectif pendant cette période difficile, que ce soit pour rester en contact avec les amis ou la famille, ou pour tenter de trouver l'amour.

Comment faire de nouvelles rencontres en période de confinement ?

La fermeture des lieux publics, et davantage encore des restaurants et des bars, a chamboulé le quotidien de celles et ceux qui recherchaient activement ou non un partenaire en début d'année. Un problème de taille que les nouvelles technologies ont réglé en quelques semaines seulement.

Le vidéo dating s'est rapidement substitué à la rencontre physique, permettant aux hommes et aux femmes à travers le monde de trouver l'amour sans avoir à se déplacer. Une expérimentation qui aurait pu en laisser certains de marbre mais qui a finalement conquis le cœur des Millennials. Près de 4 célibataires français sur 10 (39%) déclarent être à l'aise avec le fait de rencontrer quelqu'un lors d'un rendez-vous par vidéo, révèle un sondage réalisé par Opinionway pour Bumble. Et près de la moitié des 18-34 ans (47%) considèrent même que l'on peut tomber amoureux via un appel vidéo.

Moins de stress et d'appréhension

Si le vidéo dating semble incontournable en période de confinement, il présente d'autres avantages non négligeables. La plupart des célibataires interrogés apprécient notamment le fait que cette méthode de rencontre permet de se sentir plus attirant (56%), d'avoir davantage confiance en soi (58%) mais aussi de se sentir tout simplement plus heureux (62%).

Et ce moyen de rencontre 3.0 pourrait même faire évoluer la vision sur la rencontre amoureuse : 67% des célibataires souhaiteraient désormais prendre plus de temps pour apprendre à connaître un nouveau partenaire.

Une alternative qui semble donc faire l'unanimité en cette période, d'autant plus que 55% des célibataires confient ne pas être à l'aise avec l'idée de rencontrer quelqu'un physiquement en pleine crise sanitaire. Un chiffre qui grimpe même à 63% lorsqu'il est question d'avoir des relations sexuelles avec une nouvelle personne en ce moment.

L'amour peut toutefois nous faire déplacer des montagnes puisque 53% des sondés affirment qu'ils seraient prêts à transgresser les restrictions sanitaires pour avoir une relation sexuelle si la personne leur plaisait vraiment.

Sur le même sujet

Fini d'être "ghosté" grâce à cette application de rencontre ?

Sciences et Techno

Une même vision du monde est plus importante que des caractères communs dans une relation

Psychologie

Articles recommandés pour vous