High tech

Le Web 3.0, ça veut dire quoi ?

Le Web 3.0 est-il un simple buzzword ou une véritable révolution ?

© gremlin/Getty Images

04 janv. 2022 à 08:00Temps de lecture2 min
Par RTBF TENDANCE avec AFP

Pour certains experts, le Web 3.0 est un simple "buzzword" pour faire parler. Pour d'autres, c'est une révolution déjà en marche. Mais que signifie vraiment ce terme ? Va-t-il réellement révolutionner internet ? Éléments de réponse.

Blockchain et solutions décentralisées révolutionnent déjà la Toile

Simple "buzzword" ou véritable révolution, en tout cas le Web 3.0 est sur toutes les lèvres. Alors que le web va fêter ses 33 ans l'année prochaine, Internet est depuis plusieurs années devenu essentiel pour toutes nos activités. À tel point qu'il est difficile de croire que l'on pourrait vraiment se "déconnecter", d'autant que les géants du numérique obtiennent chaque jour plus d'informations et de données pour nous faire rester et consommer davantage.

Alors une mise à jour est-elle vraiment d'actualité ? Tout porte à croire qu'un véritable changement est en train de s'opérer grâce à la technologie de la blockchain et des solutions décentralisées.

Plus simplement, le pouvoir ne serait pas détenu par une seule entité mais par un ensemble de nœuds incassables pour obtenir une information 100% vérifiable.

S'affranchir de l'emprise des Gafa

Le terme web 3.0 trouve ses premières sources en 2006 dans un billet de blog du New York Times, où il est vaguement défini.

En 2014,, Gavin Wood, cofondateur de l'Ethereum et créateur de Polkadot, a publié sur son blog un billet "What Web 3.0 Looks Like". La vision de Gavin Wood qualifie le Web 3.0 de "post-Snowden", dans lequel il ne faut plus confier la totalité de ces informations et de ces données à des solutions centralisées afin de se prémunir des entreprises trop gourmandes (les Gafa) ou des différents gouvernements prêts à agir dans l'ombre pour récupérer des informations.

"Même avant les révélations d'Edward Snowden, nous avions compris que confier nos informations à des entités arbitraires sur Internet était lourd de dangers. Cependant, après les révélations d'Edward Snowden, nous pouvons clairement constater que les grandes organisations et les gouvernements tentent régulièrement d'étendre et d'outrepasser leur autorité", expliquait Gavin Wood dans son billet de blog.

Un environnement plus sûr, donc plus rentable ?

Le Web 3.0 pourrait être vu comme la réponse aux dérives de notre monde numérique. La décentralisation de l'information et des données est au cœur de ce nouvel internet. Alors que le web était parfois vu comme un "Far West" où tout était (quasiment) permis derrière son pseudonyme ou son entreprise, les choses pourraient bien changer. Grâce à la blockchain, ce serait le début d'un web avec plus de confiance et forcément plus de valeur.

Le web nouveau convoque les cryptomonnaies, les NFT, l'internet des objets, la réalité virtuelle ou encore le cloud.

Les cryptomonnaies et les NFT permettraient aux utilisateurs de générer de la valeur facilement. Les jetons d'une œuvre ou d'une monnaie pourraient être échangés en échange d'un service dans le système ou d'un travail.

Le Web 3.0 offrirait un environnement plus tourné vers l'utilisateur et les géants du numérique devraient perdre de leur superbe. Ainsi, la monétisation des données pourrait ne plus être exploitée de la même façon.

Pour autant, les géants du numérique ne sont pas en reste. Le métavers pourrait offrir une porte de sortie non négligeable pour les grandes entreprises technologiques comme Meta puisque les deux se complètent pour créer un univers numérique de qualité.

Sur le même sujet

L’Histoire continue : la naissance du web, de l’espoir à la perte totale de contrôle

L'Histoire continue

Facebook élu pire entreprise de l’année 2021

Réseaux sociaux

Articles recommandés pour vous