Le Week-End Sportif, c'est fini

Hervé Gilbert sur le plateau du dernier Week-End Sportif
13 sept. 2020 à 19:27Temps de lecture2 min
Par Mathilde Mazy

53 ans. 53 ans que la RTBF donne un rendez-vous sportif à ses téléspectateurs tous les dimanches en fin de journée. Depuis 1967, journalistes et présentateurs se sont relayés sur le plateau du Week-End Sportif. Et la dernière émission est arrivée, le Week-End Sportif prend congé.

Une ambiance de travail détendue

Le dimanche après-midi dans la rédaction sport de la RTBF, ça bosse mais l’ambiance est légère. Les télévisions sont allumées et diffusent le foot, le Tour de France et la F1. Les blagues, toujours relatives au sport, et les rires fusent dans l’open-space plutôt chargé. Vers 16h30, c’est l’heure du goûter. Hervé Gilbert lance à chacun : "servez-vous, il y a de la tarte ! Et profitez-en tant que Manu (Emmanuel Debiève, éditeur de l'émission, NDLR) n’est pas là parce qu’elle risque de disparaître rapidement !"  Amenées par le présentateur, les tartes, tradition dominicale, sont mangées en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, l’équipe a besoin de force pour continuer à travailler.

Chacun se bat pour avoir du temps à l’antenne : "il te reste 3 minutes trente pour moi ? – 3 minutes 15 peut-être ! – Je te les donne seulement contre de l’argent ou de l’alcool et si tu me parles d’Hamilton je te fous une claque !"  Un jeu d’enchères se lance, qui décrochera le plus de temps pour son sujet ? L’éditeur et la scripte, Marion Lefèvre, font de leur mieux pour satisfaire tout le monde. C’est dans cette atmosphère détendue mais efficace que se déroule la préparation de l’émission de 18h30.

La rédaction sportive visionne les dernières minutes du Tour de France
La rédaction sportive visionne les dernières minutes du Tour de France Mathilde Mazy

Clap de fin

Interrogé durant l’après-midi précédant le dernier Week-End Sportif, Hervé Gilbert explique "C’est le dernier WES, comme on l’appelle familièrement chez nous. On dit au revoir à un vieil ami. Je me trouve très serein parce que même si le Week-End Sportif se termine dans sa forme actuelle, on est très occupés avec l’actualité sportive. On n’a pas trop le temps d’être larmoyants".

À 18h15, un quart d’heure avant le dernier lancement de l’émission, Hervé se prépare. Il est seul sur le plateau, bien plus calme que quelques heures auparavant. L’heure est à la concentration au studio 2. On règle les caméras, les prises de vue, les oreillettes. La régie se met en place. Chacun est à son poste. "- Antenne dans une minute ! - Bonne émission !"  Et l’émission sera bonne, jusqu’au moment où un régisseur quitte sa place en courant "on a perdu la caméra 7 !"  La pub est lancée et la réalisatrice, Delphine Canon, ironise : "il n’y a pas mieux pour la dernière". Après quelques minutes, la deuxième partie de l’émission commence avec, comme reprise, un plan de la caméra 7 qui réagit à nouveau.

À 19h10, l’émission touche à sa fin. Hervé Gilbert lance avec émotions le reportage des souvenirs du Week-End Sportif. Le présentateur sourit à la vision des journalistes et sportifs qui se sont succédés durant des années pendant les 52 minutes sportives emblématiques.

François Zaleski et Emmanuel Debiève en régie lors du dernier Week-End Sportif
François Zaleski et Emmanuel Debiève en régie lors du dernier Week-End Sportif Vinh Dang

Le sport continue son show

À 19h17, on présente le petit frère, "100% Sport". Même si le Week-End Sportif tire sa révérence, les amoureux du sport ne seront pas délaissés pour autant. Le dimanche reste un rendez-vous sportif important. On pourra à présent retrouver "100% Sport" à la même heure que l’émission culte, aussi sur La Une. En plus du "100% Sport" du dimanche, une très courte version digitale de l'émission est déjà présente tous les jours à partir de 19h sur le média RTBF Sport et sur Auvio. 

On ne peut souhaiter qu’une chose à ce nouveau rendez-vous, autant d’années d’émotions sportives partagées avec un public fidèle chaque semaine. C’est un au revoir, mais pas un adieu.

Articles recommandés pour vous