iXPé

League of Legends : le PDG de G2 Esports s’affiche avec Andrew Tate

Affublé d’un cigare, le très malvenu Andrew Tate était présent à une soirée G2 |

© Carlos Rodriguez (Twitter)

On l’a appris hier, Carlos Rodriguez, connu sous le nom de "Ocelote", a profondément été pris à part sur les réseaux sociaux hier. Mais que s’est-il passé ? Le CEO et cofondateur de G2 Esports, club d’e-sport espagnol, a été vu en soirée en train de festoyer avec une certaine personne… Cette dernière étant Andrew Tate.

Les réactions ne se sont pas faites attendre hier sur les réseaux et notamment sur Twitter. Une vidéo est vite devenue virale : on y voit Carlos Rodriguez en soirée avec un bon nombre de personnes. L’une d’entre elles étant Andrew Tate, ex-figure de kickbox internationale et désormais une personnalité sur les réseaux.

Loading...

Après sa carrière de kickboxeur, Andrew Tate est vite devenu une personne controversée sur Internet suite à des images de lui ou des propos qu’il a pu tenir. Notamment en ce qui concernait les victimes d’Harvey Weinstein et autres agresseurs dans le monde du cinéma et du showbiz, comme quoi "les victimes auraient cherché leur harcèlement, voire leurs violences et que ces victimes partagent leur responsabilité lorsqu’elles subissent de tels agissements."

Par ailleurs, Tate est résident en Roumanie. Une enquête le visait en 2021 pour traite d’êtres humains et viol suite au témoignage d’une Américaine ayant été séquestrée dans la propriété de l’ancien kickboxeur. Les autorités roumaines ont déclaré en 2022 que l’enquête était toujours en cours.

On rappelle que depuis ses sorties misogynes, Andrew Tate a été radié de plusieurs jeux (dont certains où il est interdit de prendre son nom et prénom en pseudo) mais aussi banni de certaines plateformes : YouTube, TikTok, Facebook ou encore Instagram. Qu’en est-il de Twitch ? Aucune réponse jusqu’à maintenant. Et des soirées de G2 ? Apparemment, il est toujours le bienvenu.

Loading...

Suite à la publication de la vidéo sur son propre compte Twitter, le CEO Carlos Rodriguez a dans un premier temps tweeté de façon vulgaire qu’il "pouvait faire la fête avec qui il voulait." "Personne ne pourra dicter mes amitiés" avait-il ajouté.

De quoi créer la tourmente auprès de la structure G2 et pour cause…

Le compter Twitter de G2 réagit au quart de tour

On vous en parlait il y a une quinzaine de jours sur notre compte Instagram, G2 a décidé de lancer une ligue 100% féminine sur League of Legends.

Loading...

L’incursion de Tate à cette soirée, une quinzaine de jours après l’annonce de G2 pour cette création d'équipe 100% féminine, a fortement diminué la crédibilité et l’influence du groupe G2. Afin de calmer les choses, G2 a décidé de suspendre le CEO pour une durée de 8 semaines. Selon G2, les agissements de Rodriguez représentent un "énorme contraste avec les valeurs et la culture de G2". G2 veut "continuer de s’améliorer" en suspendant justement Rodriguez.

Le groupe d’esport a également tweeté dans la foulée :

 

Loading...

Comme quoi, il aura suffi d'une vidéo pour décrédibiliser des efforts mis en œuvre pour une ligue féminine, plus "safe" pour ses joueuses qui font souvent face à des teammates ou des adversaires virulents envers les femmes.

En ce qui concerne la vidéo, Rodriguez ne l'a toujours pas supprimée. Ayant accepté la suspension de huit semaines de G2, on peut cependant s'attendre à son retour après cette suspension. En somme, on peut sentir cette très bonne ambiance depuis hier soir chez G2 et leurs supporters (non).

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous