Diables Rouges

Leander Dendoncker : "A la mi-temps, l’entraîneur nous a demandé pourquoi on ne jouait plus"

27 mars 2022 à 05:00Temps de lecture2 min
Par Jérôme Jordens

La Belgique a partagé l’enjeu en Irlande (2-2) dans une rencontre amicale où les joueurs à plus de 50 sélections n’étaient pas convoqués. L’occasion pour Roberto Martinez de réaliser certains tests mais aussi de voir à l’œuvre certains habitués qui prennent souvent place sur le banc comme Leander Dendoncker par exemple. Le joueur de Wolverhampton avait cependant un petit goût de trop peu au micro de Pierre Deprez : "C’est un peu mitigé. Je pense qu’on a bien commencé le match vu les circonstances. C’est quand même une nouvelle équipe, plein de nouveaux joueurs. Une équipe qui n’a pas l’habitude de jouer ensemble. Je pense que la première demi-heure, on s’est vraiment bien débrouillé. On a bien fait tourner le ballon. Mais quand on allait vers l’avant, le timing n’était pas toujours le bon. On s’est parfois précipité alors qu’on aurait plus pu garder le ballon pour les faire souffrir, les faire courir plus. Je trouve qu’on a bien fait ça pendant la première demi-heure. On a mis le but. Après quand on a encaissé le but on a peut-être oublié de continuer à jouer. En deuxième mi-temps on a réessayé de jouer de derrière mais ça manquait de justesse".

Les Diables Rouges ont parfois manqué de contrôle sur la rencontre et ont parfois eu tendance à dénaturer leur jeu, un reproche que leur a fait le sélectionneur national Roberto Martinez : "A la mi-temps, l’entraîneur nous a demandé pourquoi on ne jouait plus, pourquoi on a dégagé le ballon de derrière. Le jeu commence par le gardien donc le coach a juste dit qu’on devait continuer à jouer de derrière. Simon Mignolet a dit qu’il voulait un peu gérer le match, le calmer. On pouvait se réorganiser parce qu’ils nous pressaient. Je pense que pour nous ça fonctionne mieux lorsqu’on joue de derrière".

Habitué de la sélection, Leander Dendoncker n’a pas senti de grandes différences dans son rôle par rapport à ses autres sélections : "J’essaie toujours de faire de mon mieux. Ça fait 6-7 ans que je suis dans cette sélection donc je pense que je comprends bien ce que l’entraîneur attend de nous. J’ai l’habitude de jouer à côté de Youri, que ce soit à Anderlecht ou en sélection donc c’est toujours intéressant de jouer avec un joueur comme lui, mais avec tous les autres joueurs aussi".

Le prochain match amical des Diables Rouges se tient mardi face au Burkina Faso et sera à suivre sur tous les médias de la RTBF.

Articles recommandés pour vous