Regions Liège

L’échevin Breuwer débarqué à Verviers : "d’une famille, on ne s’attend jamais à ça"

© RTBF – capture d’écran conseil communal de Verviers

21 déc. 2021 à 20:43Temps de lecture2 min
Par François Braibant

Le libéral Freddy Breuwer n’est plus échevin à Verviers. Le conseil communal a voté ce mardi soir une motion de méfiance constructive contre lui. Cette motion a été votée par 22 conseillers libéraux (son propre parti), Nouveau Verviers, cdH et Socialistes. Deux conseillers PS qui ont voté la destitution de l’échevin Breuwer, ont cependant montré qu’ils désapprouvaient la manœuvre : Chimaine Nangi et Eric Mestrez ont exprimé "un triste oui". Ecolo et PTB se sont abstenus. Irène Dederichs et Bruno Berrendorf ont voté contre la motion, avec l’échevin évincé Freddy Breuwer lui-même.

Pendant un quart d’heure, en ouverture de séance, Freddy Breuwer a lu sa défense aux conseillers. Il a notamment expliqué que ce que les autres échevins lui reprochent, ils le font eux-mêmes : il n’amène pas plus qu’eux, assure-t-il, de dossiers "en urgence", de ces dossiers que l’urgence empêche de discuter, ce qui serait un moyen de les faire passer en force. A deux reprises, sa voix a laissé entendre un sanglot. Freddy Breuwer a conclu son intervention par une remarque acerbe : "d’une famille, on ne s’attend jamais à ça !". Il s’est ensuite déconnecté avant de revenir pour le vote. Le conseiller libéral Amaury Deltour a prêté serment comme échevin. C’est lui qui remplacera Freddy Breuwer qui redevient simple conseiller.

Le conseil communal s'est poursuivi avec la présentation du budget de la Ville de Verviers pour l'année 2022. En fin de séance, l'ex-échevin Breuwer a surpris tout le monde : il a demandé le vote nominatif sur un point particulier du budget. La surprise a été encore plus grande quand il a voté "oui" à ce point... comme tous les autres membres de la majorité qui venait de l'exclure.

En réalité, ce point décide d'allouer une somme de 100 000 Euros à une "étude urbanistique Route d'Oneux et rue Georges Albert - modification du plan de secteur". Les documents fournis par Freddy Breuwer au conseil communal expliquent que cette étude doit envisager l'implantation à cet endroit d'une zone d'activité économique. Si les autres échevins votent comme lui "oui" en conseil à cette étude urbanistique, il est paradoxal a voulu démontrer Freddy Breuwer qu'ils lui reprochent d'avoir défendu publiquement l'option d'une zone économique à cet endroit (au lieu de l'utiliser pour y construire un nouvel hôpital) et de prétendre que ses paroles ne reflétaient pas la position du collège. 

Articles recommandés pour vous