RTBFPasser au contenu
Rechercher

Tendances Première

L’école en plein air, la solution à adopter pour une meilleure scolarité ? "Cela motive les enfants"

Tendances Première : Le Dossier

L’école dans les bois

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Le contact avec la nature prend ses droits dans l’enseignement. Caroline Guy autrice du livre L’école dans les bois, Michèle Eloy et Emilie Hennot, membres du 'Collectif Tous Dehors' expliquent les bienfaits des cours en pleine nature.

Durant la crise sanitaire, l’école en plein air s’est généralisée pour que la scolarité se poursuive malgré les mesures de confinement.

Cette période désormais terminée, ne devrait-on pas conserver ce modèle éducatif où les enfants apprennent non plus assis sur des chaises, mais au contact du vivant ? C’est ce que propose dans cet ouvrage Caroline Guy qui a créé, en 2015, l’une des premières 'écoles dans les bois' (Forest School) de France. Dans Tendances Première, Michèle Eloy et Emilie Hennot apportent aussi leurs expériences du terrain.

Un environnement motivant et une pédagogie active

Quel impact pour les classes qui pratiquent cette pédagogie ? "Cela les motive. Cela ancre les apprentissages dans le réel. Cela valorise certains enfants qui ne trouvent pas leur place sur les bancs d’école parce qu’ils sont trop dissipés ou pas assez attentifs" liste entre autres Michèle Eloy, également guide nature et ancienne enseignante.

"C’est aussi une façon de se sentir responsable, et on ne doit pratiquement pas synthétiser, ils retiennent". Un exemple concluant ? La construction de jardins à partir de petits polygones, pour lesquels ils ont mesuré le périmètre eux-mêmes.

Cette approche de l’école en plein air "très pluridisciplinaire", fonctionne aussi pour le secondaire selon ces expertes. Pour Caroline Guy, l’importance du contact de la nature pour les élèves, c’est le développement des cinq sens. "Ils ont besoin de bouger et d’acquérir toutes sortes d’expériences sensorielles qui plus tard pourront être intellectualisées. On pourra alors partir sur des concepts".

Getty Images

Sur le même sujet

Réforme des rythmes scolaires : oui, mais à condition que l’extrascolaire suive !

Tendances Première

Articles recommandés pour vous