RTBFPasser au contenu
Rechercher

L'atelier des muses

Leonora Duarte, compositrice et instrumentiste de talent dans l’Anvers baroque

L'atelier des muses

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

16 juin 2022 à 14:44Temps de lecture1 min
Par Hélène Michel

Leonora Duarte, compositrice baroque, a vu le jour dans une famille fortunée d’origine portugaise séfarade. Le Portugal qu’elle a fui dans son enfance, avec sa famille pour échapper à l’Inquisition. C’est ainsi que la petite Leonora s’est retrouvée à Anvers, ville beaucoup plus tolérante d’esprit, où le père et le fils Diego fondent une entreprise de bijoux et de diamant, qui apporte à la famille richesse et prospérité.

Leonora de son côté, ainsi que ses autres frères et sœurs, va grandir, se cultiver et apprendre la musique. Elle pratique divers instruments tels que le clavecin, le virginal, le luth et la viole de gambe. Tout le monde à la maison savait jouer et c’est ainsi que cette Maison Duarte va progressivement devenir un véritable lieu de rencontres, au point d’être surnommée la "Parnasse anversoise", un foyer musical qui va attirer les meilleurs musiciens de passage à Anvers, venus parfois de toute l’Europe baroque.

Le compositeur anglais John Bull, qui a vécu à Anvers, va perfectionner l’éducation musicale de Leonora, lui ouvrant les portes de la composition.

Il ne nous reste malheureusement que peu de partitions écrites par Leonora Duarte. A peine une série de Fantaisies qu’elle appelait des Sinfonia dont la bibliothèque du Christ Church College à Oxford possède des copies d’époque. C’est peu de chose, mais suffisant pour témoigner de son talent.

Sur le même sujet

Alice Mary Smith, l’une des premières compositrices britanniques à avoir composé une symphonie

L'atelier des muses

Helvi Leiviska, compositrice finlandaise au catalogue restreint mais aux œuvres de grande dimension

L'atelier des muses

Articles recommandés pour vous