RTBFPasser au contenu
Rechercher

Le 6/8

Les 3 dangers à éviter avec nos animaux de compagnie durant l’été

08 août 2021 à 10:00Temps de lecture2 min
Par Laetitia Samyn

A chaque saison ses petits tracas, l’été aussi rime avec dangers quand il s’agit de nos animaux de compagnies. Piqûre d’insectes, épillets ou encore la fameuse chenille processionnaire dont on entend beaucoup parler… Bénédicte Flament, vétérinaire du 6/8, vous explique ce à quoi il faut faire attention lors des sorties de votre chien ou chat.

1. Les épillets

Getty Images

Les épillets sont ces structures végétales très fines et allongées aux extrémités pointues et piquantes. Présents en été, principalement durant la moisson, ils représentent un danger pour votre animal puisqu’ils ont la faculté de se loger dans les endroits du corps où la peau est plus fine ou dans les orifices naturels, les plus fréquents étant les narines et les oreilles.

Vu l’humidité extérieure, est-ce vraiment un problème cette année ? La réponse de notre experte est oui ! Malheureusement, plus que jamais, les épillets restent une problématique bien d’actualité pour nos animaux de compagnie et qui peut vraiment être source de soucis pour eux.

Le bout de l’épillet étant pointu, il se comporte comme un vrai petit dard, progresse sous la peau ou poursuit son chemin dans le conduit auditif ou respiratoire. La conséquence en est la formation d’abcès (sous cutané) ou la perforation du tympan si on se situe dans le conduit auditif.

Cet article vous explique comment les repérer sur votre animal, ce qu’il faut faire si vous en constatez et comment les éviter.

2. Les piqûres de guêpes

Fléau pour les humains, les piqûres de guêpes concernent aussi vos compagnons à quatre pattes ! Ils sont même d’autant plus concernés. N’étant pas conscients du danger, ils ont tendance à vouloir jouer avec, ou à marcher dessus.

Pour repérer une piqûre, tout est une question d’observation, votre animal aura en effet un comportement inhabituel.

Sachez que les zones principalement touchées sont les pattes, il peut donc présenter un boitement. Le visage est également propice aux piqûres, avec le danger que votre animal n’ingère l’insecte ce qui ferait enfler les voies respiratoires. Si votre animal a été piqué, vous pouvez remarquer un œdème au niveau de la piqûre.

Cet article vous explique ce qu’il faut faire en cas de piqûre.

3. Les chenilles processionnaires

Avec leurs apparences inoffensives, les chenilles processionnaires (ou chenille du pin) sont à éviter à tout prix ! Ces dernières sont particulièrement dangereuses à cause de leurs poils urticants qui provoquent des réactions relativement violentes, autant chez les humains que chez nos animaux de compagnie.

Tout comme pour les guêpes, nos animaux sont tentés de leur donner un coup de patte, par curiosité ou par jeu, ou pire, de l’ingérer !

Les signes de contamination sont les suivant :

  • gonflements
  • plaque rouge au niveau de la peau
  • démangeaisons
  • forte salivation
  • vomissements
  • diarrhée

Des symptômes assez graves qui se soldent obligatoirement par une visite d’urgence chez le vétérinaire, car des traitements sont à mettre en place. Il est rare que l’animal puisse par lui-même et par ses propres défenses naturelles apaiser la situation.

Comment repérer et se débarrasser d’un nid de chenille processionnaire ? Cet article vous explique tout.

Retrouvez les conseils de Bénédicte Flament et bien d’autres chroniques dans Le 6-8, à suivre tous les jours de la semaine de 6h à 8h sur La Une.

Sur le même sujet

Quel est le danger des épillets pour votre animal de compagnie ?

Le 6/8

Mon animal de compagnie s’est fait piquer par une guêpe, que faire ?

Le 6/8

Articles recommandés pour vous