RTBFPasser au contenu

Premier League - Football

Les 4 enjeux autour de la fin de saison en Premier League

Liverpool champion dès la prochaine journée de Premier League ?
14 juin 2020 à 05:002 min
Par Antoine Hick

Comme la Bundesliga ou la Liga, la Premier League va faire son grand retour dans le courant du mois de juin. Le début des hostilités est fixé au 17 juin. Il est donc temps pour nous de pointer les différents enjeux qui persistent pour les neuf derniers matches. 

1. La course au titre : peu voire...pas de suspens

Aucun suspens ici. Tout le monde se souvient de la première partie de saison homérique des Reds qui avaient enchaîné les victoires (18 succès consécutifs, 82 points sur 87) pour s’isoler en tête, loin devant le reste de la meute. Stoppés dans leur élan, les hommes de Jürgen Klopp auront cependant l’occasion de parachever leur récital après l’intermède Corona. C’est bien simple, il ne leur faut que deux petites victoires pour mathématiquement valider leur 19e titre, le premier depuis 1990. En cas de défaite de Manchester City face à Arsenal lors de la prochaine journée, ils pourraient même rafler le titre dès la prochaine journée. Savoir quand les Reds seront couronnés, voici quasiment le seul suspense qui persiste dans la course au titre…

2. La course à l’Europe : Six équipes pour...deux places 

Le topo est beaucoup moins clair en ce qui concerne les accessits européens. Parce que la suspension (sera-t-elle levée ou non?) pendant deux ans de Manchester City (2e avec 57 points) de toute compétition européenne, rend la lecture du classement plus confuse. Alors qu’habituellement quatre strapontins pour la Ligue des Champions sont octroyés en Premier League, une 5e équipe pourrait venir s’immiscer dans la course en cas d’exclusion de City.

Résultat, la bagarre pourrait faire rage pendant de longues semaines encore. Si Liverpool (82 points) est déjà mathématiquement qualifié et que Leicester (53 points) a tout pour composter son billet, derrière c’est beaucoup plus serré. Entre Chelsea (4e avec 48 points) et Arsenal (9e avec 40 points) il y a huit petits points et quatre équipes (United, Wolverhampton, Sheffield et Tottenham). En cas d’exclusion de City, six équipes pourraient donc batailler pour...deux places.

3. La lutte pour le maintien : Six équipes pour...trois places

Avec ses 34 points, Southampton (14e) devrait poursuivre l’aventure en Premier League une saison de plus. Mais derrière les Saints, six équipes risquent de souffrir jusqu’au bout. Chaque match vaudra de l’or, chaque point sera accueilli comme une victoire pour Brighton (29 points), West Ham (27), Watford (27), Bournemouth (27), Aston Villa (25) et la lanterne rouge Norwich (21) en bien mauvaise posture.

On notera au passage que le break dû au confinement risque de faire du bien à toutes ces équipes. C’est bien simple, mis à part Norwich (20e), aucune de ces équipes n’était parvenu à gagner le moindre de ses quatre derniers matches. 

4. Le titre de meilleur buteur : Combat de coq au top, Ings en embuscade

Là aussi, la course au meilleur buteur va être acharnée. Cinq hommes se tiennent en un mouchoir de poche. Cinq pions majeurs d’une équipe du top. En tête, Jamie Vardy, le serial buteur de Leicester avec 21 unités. Derrière lui, le Gunner Pierre-Emerick Aubameyang (17), le Red Mo Salah (16) ainsi que le Cityzen Kun Aguero (16).

Et a l’affut de ce prestigieux quatuor, Danny Ings le fer de lance de Southampton avec 15 roses plantées. Vous l’aurez compris, cette saison aucun buteur ne se détache réellement. Au grand bonheur du spectateur neutre...et du suspens.

Articles recommandés pour vous