Telle est la question !

Les 4 saisons de Vivaldi ont-elles toujours connu le succès d’aujourd’hui ?

Antonio Vivaldi

© The Print Collector / Getty Images

08 nov. 2021 à 07:08Temps de lecture2 min
Par Clément Holvoet

Clément Holvoet nous parle d’un temps que les moins de 300 ans ne peuvent pas connaître. Il remonte en 1723, avec le tube des tubes parmi les tubes des tubes de la musique classique : les 4 saisons d’Antonio Vivaldi. Mais est-ce que cette œuvre était aussi populaire à l’époque de sa création qu’elle ne l’est actuellement ? Telle est la question à laquelle répond Clément Holvoet.

Et la réponse est simple, oui ! Les Quatre Saisons de Vivaldi remportent un véritable succès dès leur composition, et Vivaldi était conscient de sa réussite. Il faut savoir qu’à l’époque, les affaires marchaient bien pour Vivaldi, sa réputation était bien ancrée et il produisait un nombre d’œuvres impressionnant ! L’une de ces œuvres est un recueil de concertos pour violon soliste, intitulé "La confrontation entre l’harmonie et l’invention", qui contient 12 concertos. Et les 4 premiers concerti de ce recueil sont précisément les fameuses quatre saisons.

Les 4 saisons, l’un des plus anciens exemples de musique à programme

Et le public des années 1720 est autant séduit qu’intrigué car les 4 saisons ont ceci d’original que Vivaldi y a inclus des imitations sonores des bruits de la nature. La pluie, le bruit des feuilles, l’orage, les oiseaux qui chantent, le chien qui aboie… Vivaldi a alors un peu moins de 50 ans, et il compose ces concerti pour violon qui sont parmi les premiers du genre au sens moderne, avec soliste. Ils se démarquent ainsi des Concertos Grosso très en vogue à l’époque, et qui est un peu un concerto pour ensemble musical de taille moyenne.

Avec Vivaldi, le violon soliste est vraiment au tout premier plan. Les 4 saisons sont par ailleurs un des plus anciens exemples de musique à programme. C’est d’autant plus prégnant que Vivaldi relie chacune des saisons donc chacun des concertos et chacun des mouvements à des bouts de poèmes et sonnets, donc du texte descriptif et narratif en forme d’éloge à la nature, dont semble-t-il il serait l’auteur !

Cette musique est également pleine de drame et de contrastes. C’est très typique de la musique baroque, mais avec les 4 saisons, Vivaldi atteint un paroxysme.

200 ans de silence

Après ce franc succès à l’époque baroque, les 4 Saisons de Vivaldi ont été, à peu de chose près, rangées au placard. 200 ans de silence ! Il faut attendre les années 1920 et le travail salvateur d’un musicologue français, Marc Pincherle, pour ressortir cette musique d’exception, considérée de nos jours comme l’une des œuvres majeures de l’histoire de la musique classique occidentale. Après cette redécouverte par Marc Pincherle, la machine est mise en marche, les Saisons sont enregistrées une vingtaine d’années plus tard puis entrent dans le monde du cinéma et de la publicité, ce qui a très largement contribué à leur succès qui, depuis ne s’est jamais démenti.

Par ailleurs, comme toute œuvre à succès, les quatre saisons ont fait l’objet, au XXe siècle, d’innombrables transcriptions et arrangements, voire de réécritures ou d’adaptations comme celle de Max Richter, qui ont largement contribué à la continuité de leur succès.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Qu’est-ce qu’une gigue ?

Telle est la question !

Articles recommandés pour vous