RTBFPasser au contenu
Rechercher

Belgique

Les anciens mineurs se préparent à manifester une nouvelle fois à Bruxelles ce lundi

24 mars 2022 à 17:23Temps de lecture1 min
Par Belga

Plusieurs centaines d'anciens mineurs se sont rassemblés jeudi sur l'ancien site minier de Houthalen et ont appelé à une nouvelle manifestation lundi rue de la Loi à Bruxelles. Selon le KS Vriendenkring, qui revendique près de 2.000 participants au rassemblement contre 500 pour la police, les mineurs ont encore droit à des intérêts et des indemnités en ce qui concerne le payement de leurs arriérés de pension.

La séance plénière de Chambre s'était prononcée en mai 2020 en faveur de l'ajustement des pensions des anciens mineurs qui avaient perçu une pension trop basse pendant des années. Le Service fédéral des Pensions devait veiller à ce que chaque mineur voie sa pension recalculée et la quasi-totalité des anciens mineurs ont vu leurs arriérés de pension payés le 31 mars 2021.

Le KS Vriendenkring, qui défend les intérêts des anciens mineurs, constate que des intérêts sont aussi dus sur les compléments de pension payés avec retard et que le dommage subi doit faire l'objet d'une compensation. Parce que la direction du SPF Finances "poursuit une vision illégale", les mineurs ont un "droit incontestable à des intérêts et à des indemnités". Ceci est expressément prévu par la législation en vigueur, selon le KS Vriendenkring.

Les mineurs manifesteront donc une nouvelle fois lundi à Bruxelles. Le rassemblement est prévu lundi matin à Heusden pour une arrivée prévue aux environs de 10h30 dans la capitale. Une délégation de trois personnes sera reçue au cabinet du Premier ministre Alexander De Croo (Open Vld) vers 12h00.

"Si le législateur n'a pas procédé au paiement des intérêts, intérêts compensatoires et des indemnités avant le 6 juin 2022 - soit un total de 721 jours après le 15 juin 2020 - nous reviendrons, le cas échéant, tous les mois", poursuivent les mineurs.

 

Articles recommandés pour vous