RTBFPasser au contenu
Rechercher

Initiatives locales

Les Apéros Ruraux : une autre manière de découvrir la ferme

17 juin 2022 à 13:28Temps de lecture3 min
Par Adrien Corbeel avec Matélé

Partez à la rencontre du monde agricole, autour de boissons et d'aliments locaux.

Matélé nous faisait part le 7 juin dernier d’"Apéros Ruraux" organisés par le Groupe d'Action Local Condroz-Famenne. Le principe ? Accueillir des riverains dans l'environnement agricole, pour leur faire découvrir, autour d'un verre et de produits locaux, certaines facettes de la vie à la ferme. Quelques semaines plus tôt, c'était à Gerpinnes que se tenait un de ces apéros, organisé par le GAL de l'Entre-Sambre-Et-Meuse.

Curieusement, les deux initiatives, qui ont vu le jour cette année, ont été développées sans concertation de la part des deux associations. La coïncidence est d'autant plus étonnante que les deux projets partagent plus que leur nom. Au cœur de la démarche, il y a un même désir de rapprocher les agriculteurs de leurs voisins.

Des apéros tout l'été dans le Condroz-Famenne

Du côté du GAL Condroz-Famenne, on nous explique que le projet est né en collaboration avec les agriculteurs. " Ils avaient ce constat : le métier évolue, les gens ne les connaissent plus spécialement. Ça crée parfois des conflits de voisinage, des mécompréhensions, parce que l'un et l'autre ne se comprennent plus, tout le monde ne connaît pas le fil des saisons, etc. Alors que l'agriculture, c'est un peu la base de tout " affirme Nina Legros. D'où l'envie de faire revenir les riverains dans les fermes.

"Il s'agit plus spécialement de fermes qui n'ont pas l'habitude d'accueillir des gens, qui n'ont pas de boutiques, qui n'ont pas de gîtes, précise-t-elle. Le projet est ouvert à tout les agriculteurs, mais ce format d'apéro, il correspond très bien à celles et ceux qui n'ont pas l'habitude d'ouvrir leurs fermes. Le temps d'une soirée de 3-4h, ils peuvent prendre le temps de parler avec les gens qui habitent près de chez eux. C'est l'occasion de découvrir le métier."

© Antoine Lanckmans

Les agriculteurs et les agriculteurs choisissent les messages-clés qu'ils ont envie de faire passer. Ce vendredi 17 juin, ce sont les outils et machines de maraîcher qui seront présentés par Carine Vrancken dans sa ferme d'Ossone. "On n’a pas envie de proposer des visites classiques de la ferme. On a envie qu'ils en ressortent avec des informations, en ayant appris quelque chose", ajoute Nina Legros. Les différents apéros organisés dans la région semblent en tout cas avoir rencontré un beau succès jusqu'ici. "Il y a un contexte très intergénérationnel. Des personnes âgées viennent dans les fermes parce que ça leur rappelle des souvenirs, parce qu'ils ont envie de voir ce qui a changé. On a aussi de jeunes parents qui viennent d'arriver dans le village et ont envie de découvrir le milieu agricole."

Les prochaines dates :

8 juillet : Michel et Chantal Warzée — Hamois — La biométhanisation

12 août : Suzanne et Jean-Marie Leboutte — Heure — Le paysage agricole en char à bancs

9 septembre : Christelle et Benoit Kallen — Somme-Leuze — La technologie en agriculture

" Les gens doivent venir et découvrir ce qui se fait à côté de chez eux ! " s’exclame la chargée de mission en agriculture.

Un projet d'agriculture sociale dans l'Entre-Sambre-Et-Meuse

Un même ressenti anime les Apéros Ruraux lancés par le GAL Entre-Sambre-Et-Meuse. "La ferme était un lieu central avant dans les villages, elle a ensuite perdu de son importance, elle a été dévalorisée pendant des années "déplore Nathalie Bodart, chargée de mission agriculture-sociale pour le groupe.

Son travail l'amène à rapprocher les agriculteurs de certaines populations qui ne sont pas forcément familières avec ce milieu : "On accueille des personnes qui ont été fragilisées par la vie — par un handicap, par une maladie, par un burn-out, par une dépendance — qui ont vécu un moment de leur vie assez difficile, et qui ont envie de reconstruire. Ils sont intégrés dans les fermes de la région pour aider les agriculteurs. C'est une manière pour eux de retrouver confiance en eux, de se revaloriser, de faire quelque chose qui a du sens. Dans le processus thérapeutique, c'est quelque chose de très intéressant."

Avec les Apéros Ruraux, ce sont plusieurs mondes qui se rencontrent. "On avait envie que la population puisse découvrir ce côté solidarité. Et en même c'est une manière de mettre en avant le travail des agriculteurs, et de réunir tout le monde autour de ce projet. C'est comme ça qu'est née l'idée d’Apéros Ruraux. Une envie de faire découvrir la ferme"

Après le succès de l'apéro qui s'est tenu à Gervinnes en mai, l'ASBL va renouveler l'expérience, sans doute pendant le mois de novembre. "On va profiter d'un festival au cours duquel il y aura plein d'événements. Ce sera différent, mais il y aura un marché de producteurs, etc.Pour toute question à ce sujet, elle invite d'ailleurs à la contacter par téléphone au 0493 85 08 40.

D'ici là, peut-être verra-t-on d'autres GAL et associations, inspirés par ces initiatives, proposer à leur tour leurs propres Apéros Ruraux ? Il semble en tout cas qu'il y a une vraie demande pour ce genre de projets qui tissent du lien entre les gens.

Articles recommandés pour vous