Monde

Les appels de fonds humanitaires de l'ONU face à un déficit record

© Getty Images

12 août 2022 à 17:42Temps de lecture2 min
Par Belga

Les appels de fonds des Nations unies pour leurs missions humanitaires font face à un déficit record, a déclaré l'ONU vendredi, mettant en garde contre les risques croissants encourus par les travailleurs humanitaires.

L'agence humanitaire des Nations unies (OCHA) a déclaré que les appels de fonds onusiens en faveur de ses programmes d'aide dans le monde entier s'élevaient désormais à 48,7 milliards de dollars mais que seuls 15 milliards de dollars avaient été effectivement versés à ce jour. 

"Les besoins mondiaux n'ont jamais été si élevés, avec un nombre record de 303 millions de personnes dans des situations de crise dans le monde", a dit à la presse à Genève Jens Laerke, le porte-parole de l'OCHA.

Les besoins dans le monde augmentent beaucoup, beaucoup plus vite que les financement des donateurs

Il a souligné que ce déficit de plus de 33 milliards de dollars était "le plus grand écart que nous ayons jamais eu (...) Toutefois, c'est aussi le plus important montant de financement que les donateurs aient jamais engagé". 

"Le problème est donc le suivant : les besoins dans le monde augmentent beaucoup, beaucoup plus vite que les financement des donateurs", a-t-il ajouté.

La guerre en Ukraine, au Yémen ou en Afghanistan

Les appels de l'ONU couvrent des situations telles que la sécheresse dans la Corne de l'Afrique, les conséquences de la guerre en Ukraine, au Yémen, en Afghanistan et en Syrie. "Il y a un intérêt pour le monde entier à s'attaquer à ces problèmes, car beaucoup d'entre eux, s'ils ne sont pas traités maintenant, créeront des problèmes plus importants à l'avenir", a ajouté Jens Laerke.

Le 19 août prochain, c'est la Journée mondiale de l'aide humanitaire, qui sera marquée par une cérémonie au siège de l'ONU à Genève.

"Jamais auparavant, les humanitaires n'ont été appelés à répondre à un tel niveau de besoins, et ils le font dans des environnements de plus en plus dangereux", a déclaré Jens Laerke.

Selon les données de l'ONG Humanitarian Outcomes, plus de 148 travailleurs humanitaires ont été tués dans l'exercice de leurs fonctions l'année dernière, soit le nombre le plus élevé depuis 2013. Depuis le début de l'année, 168 travailleurs humanitaires ont été attaqués, ce qui a entraîné 44 décès, selon Humanitarian Outcomes.

Sur le même sujet :

Les appels de fonds humanitaires de l'ONU face à un déficit record (AFP 12/08/22)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Le Japon va réclamer un siège permanent pour l'Afrique à l'ONU

Monde

Articles recommandés pour vous