Regions Hainaut

Les archives de l'Etat de Mons ont reçu les archives hainuyères de la seconde guerre mondiale stockées à Bruxelles

Des archives de la seconde guerre mondiale désormais conservées aux archives de l’Etat de Mons et accessibles au public.
28 avr. 2022 à 08:49Temps de lecture1 min
Par Julien Malpas

D'importants arrivages aux archives de l'Etat de Mons cette semaine : des dizaines et des dizaines de cartons d’archives. La raison : il fallait désengorger les rayonnages déjà bien remplis de Bruxelles mais également rapprocher ces documents hainuyers des habitants concernés.  Cela représente au total près de 900 mètres linéaires d’archives dans les sous-sols du Lotto Mons Expo.

Ces dossiers ont été constitués après la deuxième Guerre mondiale par des personnes qui souhaitaient obtenir une indemnisation pour les dommages subis à leurs biens privés ou leur habitation pendant la guerre.

Chacune des boîtes contient des textes, des plans ou encore des photos. À l’époque, chaque personne devait apporter des preuves de ce qu’il avait perdu, mais aussi prouver qu’il n’avait pas collaboré, et pouvait donc prétendre à un dédommagement.

Des archives intéressantes à plus d’un titre

Aujourd’hui toutes ces archives peuvent intéresser plusieurs types de personnes. Ceux qui effectuent des recherches généalogiques, des historiens locaux qui se penchent sur les dégâts d’une rue spécifique dans une commune, ou encore les personnes qui souhaitent en savoir davantage sur leurs habitations. Mais il s’agit aussi d’un devoir de mémoire, qui permet de montrer tous les dégâts qui ont touché les habitants du Hainaut durant la Seconde Guerre mondiale.

Un témoignage bien utile

Mais au-delà du regard historique, ces documents peuvent aussi avoir un intérêt pour les futures constructions, notamment pour les études de sol. Ces dossiers de dommages de guerre peuvent contribuer à démontrer qu’un terrain est encore potentiellement dangereux aujourd’hui, car occupé jadis par une industrie polluante.

Avis aux Montois et aux Hainuyers intéressés. Ces archives seront ouvertes au public dès le 8 mai prochain, date du 77e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe. Pour une consultation il est préférable de réserver une place en salle de lecture au moins deux jours à l’avance, en contactant les archives de l’état à Mons par téléphone au 065 / 40.04.60 ou par mail à l’adresse archives.mons@arch.be.

Retour d’archives hainuyères sur leur sol après des années de conservation à Bruxelles
Retour d’archives hainuyères sur leur sol après des années de conservation à Bruxelles RTBF Auvio – Daphné Fanon

Sur le même sujet

Passé colonial : le PS veut permettre aux métis d'accéder aux archives coloniales

Belgique

Articles recommandés pour vous