Regions Bruxelles

Les astuces pour passer un contrôle technique en toute tranquillité

17 juin 2021 à 13:06Temps de lecture2 min
Par Vivre Ici Bruxelles

C’est un peu la corvée que redoute tout conducteur : le passage annuel au contrôle technique. Comme c’est obligatoire et nécessaire pour avoir un véhicule qui permet de vous déplacer en toute sécurité, autant le faire correctement.

Quand passer son véhicule au contrôle ?

Un véhicule " voiture " classique doit être présenté pour la première fois au contrôle technique 4 ans après sa première immatriculation (date anniversaire). Après cela, si votre voiture n’a pas encore 100.000 km au compteur et 6 ans, le rendez-vous suivant est 2 ans plus tard. Ensuite, vous devez y aller chaque année.

Attention, en cas de présentation tardive de votre véhicule au contrôle technique, c’est-à-dire au-delà de la date de validité du certificat de contrôle technique, un supplément vous sera facturé.

En dehors des visites annuelles, vous devez passer au contrôle technique en cas de revente de votre véhicule par exemple.

Où passer le contrôle ?

À Bruxelles (En Région bruxelloise), il y a deux organismes de contrôle technique. Chacun d’eux possède deux centres de contrôle technique :

C’est fort conseillé de prendre rendez-vous avant de vous rendre au contrôle technique. Cela permet d’éviter les files d’attente. Les centres sont ouverts du lundi au vendredi de 7 h à 17 h. Les lundis et jeudis soir, les centres de contrôle technique sont ouverts jusque 19 h. Pour se présenter à ces deux nocturnes, il est obligatoire de prendre un rendez-vous.

Pensez bien à prendre tous les documents nécessaires :

  • certificat d’immatriculation ;
  • certificat de conformité pour peu que le véhicule doive en avoir ;
  • carte d’assurance ;
  • certificat de contrôle technique de la visite précédente.

Comment mettre toutes les chances de son côté ?

Vérifiez l’état général de vos pneus, leur usure et effectuez le contrôle de la pression (et aussi de la roue de secours si elle est présente dans le véhicule).

Tous les feux et clignoteurs doivent fonctionner. En vous plaçant devant un mur, vous pouvez aussi estimer si vos phares avant sont correctement réglés ou si l’un des deux paraît décalé et nécessite un réglage. Faites vraiment attention car le contrôle technique est plus sévère depuis 2021 sur la question de l’éclairage. Prenez rendez-vous chez votre garagiste si vous voyez qu’il y a un souci.

Vérifiez l’état des suspensions. Exercez une pression forte sur chaque flanc de la voiture au niveau du pneu. Une suspension en bon état reviendra rapidement et sans aucune oscillation à son état initial. Ce test est évidemment approximatif : au moindre doute, faites contrôler la suspension chez votre garagiste.

Vérifiez qu’il n’y ait pas d’éclat dans le pare-brise. Vérifiez également l’état, le fonctionnement et l’efficacité des essuie-glaces et du lave-glace. Remplissez le réservoir de lave-glace avant de vous rendre au contrôle.

Assurez-vous que toutes les ceintures de sécurité fonctionnent. Pensez à attacher toutes les ceintures avant le passage de l’inspecteur.

Vérifier le fonctionnement de toutes les portes et du coffre/hayon. Les portes et le coffre/hayon doivent pouvoir être ouverts et fermés.

Vérifier la lisibilité du numéro de châssis et la présence de la plaquette d’identification.

Pour plus de détails, n’hésitez pas à visiter le site de Bruxelles Mobilité.

Chaque jeudi, retrouvez Camille Thiry, porte-parole de Bruxelles Mobilité dans Vivre Ici Bruxelles vers 15h.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous