RTBFPasser au contenu
Rechercher

Belges du bout du monde

Les aventures d’Andreï Tchmil et de Nicolas Wieërs en Moldavie !

Durau, Moldavia, Romania

Les Belges du Bout du monde nous emmènent en Moldavie, ancienne république soviétique nichée entre l’Ukraine et la Roumanie, un pays qui avait inspiré Hergé pour les aventures de Tintin en Syldavie. S’il n’a pas (encore) décroché le Sceptre d’Ottokar, Andreï Tchmil, l’ex-champion cycliste y est devenu ministre des sports et patron de sa fabrique de vélos. Nicolas Wieërs habite aussi la capitale moldave, il est réalisateur de documentaires et producteur du festival Balkan Trafik.  Nous entrerons aussi en contact avec Armand Marchant, un jeune skieur belge qui est parvenu à se qualifier pour les Jeux Olympiques de Pékin après un grave accident survenu en 2017 et, notre journaliste, Anne Pollard, va nous présenter Zara Rutherford, une jeune belgo-britannique qui vient de terminer le tour du monde en ULM et en solitaire à l’âge de 19 ans, et qui débutera prochainement son cursus d’ingénieur.

Andreï Tchmil, de coureur à Ministre…

Kuurne-Bruxelles-Kuurne, Belgien
Kuurne-Bruxelles-Kuurne, Belgien © Tous droits réservés

Andreï Tchmil est né le 22 janvier 1963 à Khabarovsk, la plus grande ville de l’Extrême-Orient soviétique, 8000 km à l’est de Moscou (près de la frontière chinoise).

Vers l’âge de 15 ans, il se passionne pour le vélo à qui il doit beaucoup car cela lui a permis d’échapper, en tant qu’athlète de haut niveau, au service militaire en Afghanistan. 

A la chute du Mur, il débarqua à Namur en train, pour entamer une carrière pro dans une équipe qui regroupait les premiers coureurs de l’Est à oser franchir le pas du cyclisme hors de leurs frontières. C’était un coureur atypique, avec une discipline de fer et un mental d’acier, il s’est forgé, jusqu’en 2002, un palmarès exceptionnel. Fils d’une mère cantatrice et d’un papa avocat, ce ténor du peloton fait partie du très sélect "club des 5", un des 5 coureurs à avoir gagné Milan-San Remo, Paris-Roubaix, Paris-Tours, la Coupe du Monde et surtout le Tour des Flandres. A son actif,  il y a autant de victoires que de passeports, d’abord Soviétique, il a ensuite eu les nationalités et les maillots russe, moldave et ukrainienne, avant de devenir un… Belge du bout du monde et de s’installer en Moldavie.

Après une carrière bien remplie, on aurait pu croire qu’il goûterait avec délectation à une retraite précoce mais homme d’action un jour, homme d’action toujours…  Après avoir travaillé avec l’UCI, pour déjà contribuer au développement du vélo dans les ex-républiques soviétiques, il est devenu ministre des Sports en Moldavie, puis manager général de la formation Katusha. Il dirige désormais sa propre usine de production de vélo dans les faubourgs de Chisinau.

Quand il a lancé cette entreprise il y a huit ans, il ne s’attendait pas à rencontrer autant de difficultés, la Moldavie se situe en dehors des grands schémas commerciaux (problèmes logistiques). Et, même si le contexte sanitaire actuel lui complique encore un peu plus les choses, AndreTchmil est bien décidé à s’accrocher.

Sa mission : démocratiser le vélo en Moldavie. Il a fait voter onze lois pour relever le sport de haut niveau en Moldavie. Il a fondé un centre olympique à Chisinau, où les meilleurs de tous les sports bénéficient d’un bon suivi. La Moldavie a réussi à envoyer des athlètes de six sports (boxe, lutte, judo, athlétisme, cyclisme et natation) aux Jeux olympiques.

Andreï Tchmil a aujourd’hui réalisé son rêve : Lancer un beau vélo sur le marché international et contribuer à la popularisation du cyclisme.  

Les Belges du Bout du Monde en Moldavie avec Andreï Tchmil
Les Belges du Bout du Monde en Moldavie avec Andreï Tchmil © Tous droits réservés
Les Belges du Bout du Monde en Moldavie avec Andreï Tchmil
Les Belges du Bout du Monde en Moldavie avec Andreï Tchmil

Producteur de Balkan Trafik, Nicolas Wieërs a quitté la Belgique pour s’installer en Moldavie

Portrait de Nicolas Wieërs

Extrait des Belges du Bout du Monde

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Alors réalisateur chez Euronews et en quête de changement, Nicolas Wieërs suit son épouse qui décroche un poste dans les Balkans pour un contrat d’une durée de quatre années. Ayant découvert ce pays un peu avant par la musique et en y effectuant un road-trip filmé, il s’est dit que c’était aussi une occasion pour lui d’en apprendre plus sur la région.

L’été 2020, Nicolas et sa famille déménagent en Moldavie. Il ouvre alors un bureau, proche de ceux d’acteurs culturels locaux.

Ses enfants fréquentent une école anglophone où ils apprennent aussi le Moldave, variant à peine du roumain.

Les Belges du Bout du Monde en Moldavie avec Nicolas Wieërs
Les Belges du Bout du Monde en Moldavie avec Nicolas Wieërs © Tous droits réservés

Boosté par ses rencontres sur place, il décide de mettre sur pied un événement qui sublimerait le partage entre nos cultures : le festival Balkan Trafik !

Nicolas Wieërs, produit ce festival qui a lieu depuis 16 ans à Bruxelles et met en avant la richesse des pays de l’Europe du sud-est.

Le festival Balkan Trafik se déroulera cette année 2022 à Bruxelles sur la Place de Brouckère les 28, 29, 30 avril et 1er mai. Nicolas Wieërs sera en Serbie, Albanie, Bosnie dans les mois qui viennent, pour le festival.

Goran Bregovic, une des têtes d’affiche de ce festival sera en concert à Namur le 28 avril et à Bruxelles le 29 avril dans le cadre de Balkan Trafik.

Les Belges du Bout du Monde en Moldavie
Les Belges du Bout du Monde en Moldavie avec Nicolas Wieërs
Les Belges du Bout du Monde en Moldavie avec Nicolas Wieërs © Tous droits réservés

A 19 ans, Zara Rutherford devient la plus jeune aviatrice à faire le tour du monde en solitaire

Zara Rutherford
Zara Rutherford © JOHN THYS

Belgo-britannique, de mère belge et de papa anglais, Zara Rutherford a achevé un tour de la planète en solo qu’elle avait entamé il y a 5 mois, dans un avion biplace ultraléger.

Après un périple de 52.000 km sur les cinq continents, en plusieurs étapes, Zara Rutherford a atterri à l’aéroport de Courtrai-Wevelgem. Combinaison beige et casquette blanche, elle a été acclamée en sortant de son cockpit et accueillie sur le tarmac par ses parents qui l’ont enlacée.

Partie le 19 août 2021 du même aéroport, elle devient la plus jeune femme à accomplir cet exploit.

L’appareil à hélices qu’elle a utilisé est un avion de type Shark ultra-light, considéré comme l’avion ultraléger le plus rapide. Il a une vitesse de croisière de 300 kilomètres par heure. Normalement, il s’agit d’un biplace, mais pour cette aventure, un siège a été retiré et un réservoir de carburant supplémentaire a été ajouté.

C’est grâce à son papa, Sam Rutherford, ancien pilote d’armée britannique en poste en Belgique qu’elle a pris goût à l’aviation. À 14 ans, elle a commencé à s’entraîner pour obtenir son brevet de pilote.

Rencontre avec Armand Marchant, prodige en ski alpin

Armand Marchant, jeune skieur belge, est originaire des cantons de l’est. Ce sportif, exemple de résilience, est parvenu à se qualifier pour les Jeux Olympiques d’hiver de Beijing 2022 après un grave accident survenu en 2017, sept opérations du genou gauche et trois ans de revalidation, il sera à Beijing pour sa première expérience olympique. Abnégation et persévérance, une vraie leçon de vie.

Armand Marchant
Armand Marchant – https://www.facebook.com/media/set/?set=a.152642451430378&type=3

Goûtez au dépaysement proposé par Adrien Joveneau et les Belges du Bout du Monde à 9 heures le dimanche en Radio sur La Première et dès 10 heures en podcast sur AuvioRetrouvez les histoires et les bons plans de centaines de Belges qui vivent aux quatre coins du monde sur la Carte des Belges du Bout du Monde.

Sur le même sujet

Au Mexique, gardien maya & berger des mers protègent la nature !

Belges du bout du monde

Attache ta tuque, on va tripper au Québec !

Belges du bout du monde

Articles recommandés pour vous