Economie

Les banques ne remontent pas leurs taux d'épargne: l'Autorité de la Concurrence procède à un examen

© Getty images

Par Belga, édité par Marie-Laure Mathot

Le vice-Premier ministre et ministre de l'Economie Pierre-Yves Dermagne (PS) a demandé à l'Autorité belge de la Concurrence (ABC) de procéder à un examen approfondi des différents services proposés par le secteur bancaire "en vue de proposer de meilleurs services à des prix compétitifs, notamment au sujet des taux d'intérêt des comptes d'épargne", annonce son cabinet vendredi. Une proposition de plan d'actions est attendue au plus tard pour la fin octobre.

Le vice-Premier socialiste souhaite également que le gouvernement fédéral prenne des mesures immédiates pour continuer à augmenter le taux des comptes d'épargne.

"Nous avons déjà de nombreuses mesures pour améliorer les services bancaires. Mais la faiblesse des taux sur les comptes d'épargne montre que les banques ne prennent pas totalement conscience du rôle sociétal qui leur est demandé. D'autres mesures doivent être prises. Des pistes de solution devront être trouvées à l'issue de la mission que j'ai confiée à l'Autorité de la Concurrence", souligne le ministre dans un communiqué.

Le 25 mai dernier, le PS avait déjà fait part de ses intentions, en gouvernement, de saisir l'Autorité belge de la Concurrence sur la problématique de l'épargne.

Dans la foulée, une réunion exploratoire a eu lieu avec l'ABC afin de définir les contours de sa mission. Afin de pouvoir prendre les mesures nécessaires avant la fin de cette législature, une proposition de plan d'actions est attendue au plus tard pour la fin du mois d'octobre.

Sur le même sujet:

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma... Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Tous les sujets de l'article

Articles recommandés pour vous