Basket

Les Belgian Cats à Washington avec les Mondiaux en point de mire

OBJECTIF DES BELGIAN CATS : UNE QUALIFICATION POUR LES CHAMPIONNATS DU MONDE

© PHOTO BELGA - VIRGINIE LEFOUR

Après avoir décroché une médaille de bronze à l’Euro 2021 et raté le coche en quarts de finale des jeux olympiques, les Belgian Cats ont l’occasion d’écrire un nouveau chapitre de leur histoire en se hissant pour la deuxième fois consécutive à un championnat du monde. Demi-finaliste en 2018 à Ténérife, l’équipe belge est en passe de se qualifier à nouveau pour les Mondiaux, à condition de bien négocier le tournoi qualificatif qui va se dérouler à Washington et à Saint-Domingue, du 10 au 13 février.

Les Belgian Cats, (6ème au ranking mondial) ont été versées dans un groupe avec les Etats-Unis (la meilleure nation mondiale) ; la Russie (12ème au classement FIBA), et Porto Rico (18ème). Les trois premiers de chaque groupe participeront au Mondial en Australie (du 22 septembre au 1er octobre), en sachant que l’équipe des USA, médaillée olympique et championne du monde en titre, est d’ores et déjà qualifiée. Pour valider son ticket pour la Coupe du Monde, la Belgique devra donc éviter à tout prix la dernière place du groupe mais surtout terminer devant Porto Rico et/ou la Russie. D’où l’importance du premier match prévu ce jeudi soir, à Washington, face aux Portoricaines.

Un match clé comme le souligne Valéry Demory, le coach des Cats : " En cas de victoire dans ce premier match, nous aurons déjà fait un énorme pas vers la qualification. C’est donc une rencontre très importante, voire déterminante pour nous mais il faut rester prudent car il y a de la qualité dans cette équipe de Porto Rico. En tout cas, l’objectif est clair : gagner ce premier match. Ensuite, nous affronterons les Etats-Unis vendredi. Une rencontre où nous n’aurons pas grand-chose à perdre avant notre dernier match, dimanche, face la Russie qui se disputera peut-être pour l’honneur. C’est encore trop tôt pour le dire mais une chose est sûre, nous devons absolument remporter notre premier match !… ".

Victoire impérative face à Porto Rico

Une victoire des Cats face à Porto Rico pourrait donc être suffisante pour valider leur billet pour Sydney, à condition que la Russie s’impose également face aux Portoricaines. Dans le cas contraire, la Belgique devra également l’emporter face aux Russes. Pas de quoi refroidir pour autant les ardeurs d’Antonia Delaere, l’ailière des Belgian Cats croit dur comme fer aux chances de l’équipe belge : " C’est sûr que nous avons une très belle carte à jouer. En plus, nous avons déjà battu Porto Rico à plusieurs reprises, notamment aux derniers championnats du monde il y a quatre ans, mais aussi aux JO de Tokyo. La confiance est donc de notre côté mais nous n’allons pas sous-estimer cet adversaire pour autant. Je trouve que notre équipe est bien balancée avec des joueuses expérimentées et l’apport mais de nouvelles filles qui ne manquent pas de talent sans oublier notre nouveau coach qui est très ambitieux ".

VALERY DEMORY, LE COACH DES BELGIAN CATS NE CACHE PAS SES AMBITIONS
VALERY DEMORY, LE COACH DES BELGIAN CATS NE CACHE PAS SES AMBITIONS © PHOTO BELGA – VIRGINIE LEFOUR

Une nouvelle ère

Valéry Demory, le coach de Lattes-Montpellier, entend effectivement mener les Belgian Cats en Australie et si possible dans la foulée, aux Jeux Olympiques de Paris en 2024. Après une entrée en matière délicate avec une défaite subie en Bosnie-Herzégovine, suivie d’une victoire face à l’Allemagne, le natif de Denain, dans le nord de la France, s’apprête à participer à son premier grand rendez-vous avec la Belgique. Une équipe qui a subi quelques changements ces derniers temps. Ann Wauters, Kim Mestdagh et Marjorie Carpréeaux ont tiré leur révérence. Pour les remplacer, d’autres joueuses ont intégré l’équipe, notamment Billie Massey et sa sœur Becky mais aussi Laure Resimont, Elise Ramette ou encore Maxuella Lisowa sans oublier le retour d’Hind Ben Abdelkader.

Le coach des Cats a décidé que le moment était venu de rappeler cette meneuse talentueuse : " Je trouve que c’était dommage de se passer d’une telle joueuse. Il faut aussi penser à renouveler un petit peu cette équipe vu le départ de certaines joueuses. Hind n’a plus porté le maillot de la Belgique depuis quelques années, elle n’a jamais que 26 ans et elle a élevé son niveau de jeu. Elle a aussi un profil qui correspond au jeu que j’essaie de mettre en place. Et puis, elle voulait revenir jouer avec nous. On a donc décidé de la rappeler et on compte bien entendu sur elle pour atteindre nos objectifs ".

HIND BEN ABDELKADER DE RETOUR CHEZ LES CATS
HIND BEN ABDELKADER DE RETOUR CHEZ LES CATS © PHOTO BELGA – BRUNO FAHY

Le retour aux affaires d’Hind Ben Abdelkader

La meneuse bruxelloise, qui n’avait plus joué pour les Cats depuis 2016, fait donc à nouveau partie du noyau de l'équipe nationale. Peu ou pas utilisée par Philippe Mestdagh qui privilégiait plutôt la cohésion et l’état d’esprit, Hind Ben Abdelkader effectue donc son grand come-back. La joueuse de Syktyvar, en Russie, est particulièrement motivée de retrouver l’équipe belge : " C’est un honneur pour moi de pouvoir jouer dans une équipe comme celle-ci. Tout ce que je veux, c’est aider les Cats à se qualifier pour la Coupe du Monde en septembre. J’ai eu une conversation très positive avec le coach et il m’a dit qu’il comptait sur moi. Pour la confiance, il n’y a rien de tel ".

Hind Ben Abdelkader devrait donc rapidement apporter ses qualités à l’équipe belge, principalement sur le plan offensif. La Bruxelloise, qui a évolué dans plusieurs championnats européens comme l'Espagne, la France, la Pologne, la Turquie et à présent la Russie a également acquis pas mal d'expérience : " Je ne suis plus la même joueuse qu’il y a six ans. Je me suis améliorée dans tous les domaines. J’évolue désormais au poste 2 mais j’ai toujours un tempérament créatif et un de mes atouts reste le shoot. Je veux faire profiter l’équipe de mes shoots à trois points et de mes drives. Je me réjouis de jouer avec les Cats et notamment aux côtés de notre meneuse, Julie Allemand. Je suis convaincue que tout se passera bien et je vais tout faire pour m’intégrer au mieux dans cette équipe ".

Sans Julie Vanloo, positive au Covid

L’horizon semble donc radieux pour les Belgian Cats avant d'entamer ce tournoi qualificatif même si quelques contretemps sont venus un peu contrarier la sérénité affichée par le staff de l’équipe belge, qui devra en effet se passer de Julie Vanloo. " C’est la mauvaise surprise avant ce tournoi qualificatif" regrette Valéry Demory,  " Julie a effectué un test Covid qui s’est révélé positif. Elle n’est donc pas du voyage. C’est dommage parce que c'est une valeur sûre de l'équipe. Elle avait réalisé un bon championnat d’Europe et elle avait aussi été précieuses aux JO. Il faudra donc faire sans elle et pour la remplacer, nous avons fait appel à Hanne Mestdagh ".

Deux autres joueuses sont indisponibles : Jana Raman, qui est enceinte, et Becky Massey, qui s’est blessée au pied. Malgré ces défections, l’équipe belge ne manque pas d’atouts pour se qualifier avec notamment ses fers de lance que sont Julie Allemand et Emma Meesseman comme le confirme Pierre Cornia, l’assistant-coach, présent chez les Cats depuis sept ans… " Cette équipe a tout pour se qualifier. C’est une génération formidable. L’aventure a commencé en 2015 et nous avons réalisé quelque chose d’exceptionnel avec une participation aux jeux olympiques, trois championnats d’Europe et peut-être une deuxième Coupe du Monde. C’est vrai que nous avons la chance de pouvoir compter sur Julie et Emma, nos atouts majeurs, qui constituent la colonne vertébrale de l’équipe. Des joueuses du top mondial même si, ne l'oublions pas, c’est avant tout le collectif qui fait la force des Belgian Cats ".

Le tournoi qualificatif des Belgian Cats sera à suivre cette semaine sur les médias de la RTBF : Belgique – Porto Rico jeudi à 22h30 (sur Tipik et Auvio), Belgique – USA samedi matin 0h30 (sur Auvio) et Belgique – Russie dimanche 21h30 (sur Tipik et Auvio).

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous